Cate Blanchett dans Jasmine French

Oscars: Cate Blanchett fait l'unanimité

Les cinq femmes en nomination pour l'Oscar de la meilleure actrice cumulent pas moins de 38 nominations (et six Oscars) en carrière! Que de talent et de performances exceptionnelles! Toutes mériteraient la statuette dorée, mais Cate Blanchett a fait l'unanimité dans tous les galas importants. Et on voit mal comment l'Académie pourrait passer outre son rôle de névrosée dans Jasmine French (Woody Allen).
Le talent de Cate Blanchett est indéniable et indisputable. Nommez-moi une autre actrice qui aurait pu incarner Bob Dylan, dans I'm Not There (Todd Haynes), sans se couvrir de ridicule? Mais elle a aussi quelque chose de rare : une présence magnétique, presque hypnotique, qui nous empêche de détacher nos yeux des personnages qu'elle interprète.
L'insupportable Jasmine en est le meilleur exemple. Le film est une longue crise de nerfs de deux heures. Pourtant, l'Australienne de 44 ans réussit à nous la rendre attachante. C'est pourquoi elle va remporter l'Oscar. Malgré la controverse entourant Woody Allen. Et malgré le fait que le choix soit tellement évident que certains pourraient être tentés de voter ailleurs. Ce sera son deuxième trophée après son stupéfiant portrait de Katharine Hepburn dans L'aviateur (Scorsese, 2004).
<p>Dans <em>Arnaque américaine</em>, de David O. Russell, Amy Adams rayonne de confiance et de sex-appeal en Sydney Prosser.</p>
<p>Meryl Streep dans <em>Le temps d'un été</em></p>
Une première pour Adams
Ce qui est bien dommage pour Amy Adams. C'est la première fois que l'actrice de 39 ans est nommée dans la catégorie principale, après quatre nominations comme meilleure actrice dans un second rôle (elle n'a jamais gagné).
Dans Arnaque américaine, de David O. Russell, elle rayonne de confiance et de sex-appeal en Sydney Prosser, une arnaqueuse de première. Le rôle n'est pas évident. L'intrigante Sydney est remplie d'ambiguïté. Pourtant, Adams exsude la confiance. Elle ne cède pas un pouce à Christian Bale, Bradley Cooper et Jennifer Lawrence!
Le talent de Meryl Streep est tellement immense que l'actrice de 64 ans réussit grâce à sa performance renversante à sauver Le temps d'un été (John Wells) du naufrage total. Sa version d'une matriarche égocentrique et cruelle qui se défonce aux pilules à la puissance 10 aurait valu un Oscar à n'importe qui d'autre. Mais avec 18 nominations et déjà trois statuettes dans sa besace (La dame de fer, Le choix de Sophie et Kramer vs. Kramer), les membres de l'Académie vont passer leur tour cette fois-ci.
<p>Judi Dench dans une scène de <em>Philomena</em>, de Stephen Frears</p>
<p>Sandra Bullock réussit à faire passer l'anxiété, le stress, le désespoir et la volonté par son seul regard dans <em>Gravité</em>.</p>
Autre performance remarquable, dans un tout autre registre, mais dans un film tout aussi remarquable, celle de Judi Dench dans Philomena, de Stephen Frears. Il faut l'avoir vu jouer l'implacable et brillante M dans sept James Bond pour saisir l'ampleur du contraste - et donc de son talent - lorsqu'elle interprète cette digne Irlandaise d'origine modeste qui tente de retrouver son fils, 50 ans après avoir été forcée à le donner en adoption. Ça, et le fait qu'elle aura 80 ans, pourrait convaincre les votants de lui donner un deuxième Oscar, après Shakespeare et Juliette (John Madden, 1998), elle qui en est à sa septième nomination.
On n'aurait jamais cru, il y a 10 ans, voire il y a cinq ans, retrouver Sandra Bullock dans la même catégorie que ses quatre consoeurs. Et pourtant, l'actrice de 49 ans a emporté l'Oscar de la meilleure actrice en 2010 pour L'éveil d'un champion (John Lee Hancock). Quoiqu'elle a aussi gagné le Razzie de la pire actrice la même année pour Tout sur Steve... Reste qu'elle mérite sa nomination dans Gravité, d'Alfonso Cuarón. Filmée presque constamment à travers la visière de son casque d'astronaute, elle réussit à faire passer l'anxiété, le stress, le désespoir et la volonté par son seul regard. C'est le rôle de sa vie, mais elle va repartir les mains vides, tout comme Amy Adams, Meryl Streep et Judi Dench. Dommage pour elles.
***
>> Meilleure actrice
• Amy Adams (Arnaque américaine/American Hustle)
• Cate Blanchett (Jasmine French/Blue Jasmine)
• Sandra Bullock (Gravité/Gravity)
• Judi Dench (Philomena)
• Meryl Streep (Le temps d'un été/August: Osage County)
Ma prédiction: Cate Blanchett
Mon choix: Amy Adams
La gagnante de l'an dernier:  Jennifer Lawrence (Le bon côté des choses)