Orsainville en caricatures

Le gouvernement investit beaucoup d'argent dans le système carcéral, mais on ne traite pas souvent de ce thème en caricatures. C'est un milieu très coloré, avec ses prisonniers à gros bras et à tatouages. Disons que c'est plus intéressant à dessiner qu'une réunion d'actionnaires de caisses populaires...
L'évasion des trois prisonniers de la prison de Québec, c'est un peu la métaphore de tout ce qui va mal lorsqu'on a affaire à une grosse structure gouvernementale, où ce n'est jamais la faute de personne. Remarquez, même la caméra regarde ailleurs...
Pour la caricature du prisonnier et du cellulaire... caché, je l'ai testé sur ma page Facebook avant de la publier. Ç'a été viral! En une demi-heure, les «J'aime» s'accumulaient, c'était hallucinant. J'avais le dessin, mais pas encore le gag. Quand je l'ai trouvé, j'avoue que je riais tout seul. Je me suis étonné moi-même...
L'IPL d'Unité 9 est un beau personnage à dessiner et cadrait bien avec le sujet. L'esquisse est un art en soi qu'apprécient beaucoup les médias écrits français. Ce n'est pas long à faire. Je prends environ 15 ou 20 secondes à en tracer les grands traits.
Propos recueillis par Normand Provencher