Le président américain Barack Obama a averti le régime Assad à plusieurs reprises: l'utilisation d'armes chimiques équivaudrait à franchir la ligne rouge.

Obama s'exprimera jeudi sur «l'épidémie» des armes à feu

Le président américain Barack Obama s'exprimera dans une émission télévisée jeudi sur la prolifération des armes à feu aux États-Unis, un sujet qu'il a placé en tête de ses priorités pour 2016, a annoncé dimanche CNN.
M. Obama sera interviewé par Anderson Cooper, un présentateur vedette de la chaîne, et il répondra à des questions du public.
Quelque 90 personnes trouvent la mort par balle chaque jour aux États-Unis, pays où le nombre d'armes individuelles dépasse celui des habitants.
Face à cette «épidémie», le gouvernement de M. Obama pourrait dévoiler d'ici mi-janvier une série de décrets généralisant l'obligation de contrôles d'antécédents judiciaires et psychiatriques avant toute vente d'arme.
Cette stratégie de la voie réglementaire vise à contourner le Congrès, où toute velléité de légiférer sur les armes se heurte au blocage d'une majorité des élus.
«Ma résolution du Nouvel An est de progresser autant que possible [...] face à l'épidémie des violences par armes à feu», avait déclaré vendredi M. Obama, attendu dimanche à la Maison-Blanche après deux semaines de vacances à Hawaï.
Le chef de l'État rencontrera lundi la ministre de la Justice, Loretta Lynch, pour envisager les «options» possibles en matière d'armes.
Les États-Unis ont été endeuillés en 2015 par une série de fusillades meurtrières, notamment un attentat d'inspiration djihadiste en Californie au début décembre. M. Obama avait dénoncé la «routine» de ces drames après une précédente tuerie début octobre dans une université de l'Oregon.