The Grand Budapest Hotel

Nominations aux Oscars: Wes Anderson cause la surprise

Que Birdman d'Alejandro G. Iñárritu soit en nomination dans toutes les catégories de pointe aux 87es Oscars était entendu. Mais que ce soit aussi le cas de L'Hôtel Grand Budapest de Wes Anderson a causé la surprise jeudi matin lors du dévoilement des nominations. L'an passé, Jean-Marc Vallée a gagné des trophées avec ses acteurs, cette fois, ce pourrait bien être avec ses actrices qui permettent à Wild d'obtenir deux chances de statuettes (voir plus bas).
S'il y a une différence, toutefois, entre les films d'Iñárritu et d'Anderson, en lice pour neuf trophées, c'est que Birdman a trois acteurs en nomination (Michael Keaton, Emma Stone et Edward Norton) alors que L'Hôtel est surtout nommé dans les catégories techniques. Les deux cinéastes sont évidemment en compétition dans la catégorie du meilleur réalisateur, tout comme Richard Linklater pour Jeunesse, ainsi que Bennet Miller (Foxcatcher) et Morten Tyldum (Le jeu de l'imitation). Ce dernier long métrage obtient d'ailleurs huit nominations.
Le brillant film de Linklater ne sera en lice, lui, que six fois, mais dans des catégories qui comptent, notamment pour le meilleur film. Cette année, l'Académie a circonscrit la liste à 8 longs métrages (sur une possibilité de 10). Outre les quatre films susmentionnés, on trouve: Tireur d'élite américain, La théorie de l'univers, Whiplash (une belle reconnaissance) et Selma, qui, de façon étonnante, a été ignoré dans toutes les autres catégories, sauf celle de la meilleure chanson.
Du côté, des acteurs masculins, la lutte sera chaude pour le meilleur rôle: Steve Carell, Benedict Cumberbatch, Michael Keaton, Eddie Redmayne et Bradley Cooper, qui sa récolte sa troisième nomination en trois ans. Pour ce qui est des acteurs de soutien, la catégorie appartient à J. K. Simmons (Whiplash). Le vétéran Robert Duvall, Ethan Hawke, Edward Norton et Mark Ruffalo, tous très bons, ne feront que de la figuration.
Chez les femmes, Reese Witherspoon (meilleure actrice) et Laura Dern (actrice de soutien), une surprise dans ce dernier cas, seront les porte-étendards de Wild - Yves Bélanger n'a pas été retenu pour la meilleure photographie, mais la compétition était forte cette année.
Ce ne sera pas de la tarte non plus pour Witherspoon, qui devra obtenir la faveur des votants devant Felicity Jones, Julianne Moore, Rosamund Pike et Marion Cotillard. L'actrice française est formidable dans Deux jours, une nuit des frères Dardenne, mais elle a déjà gagné l'Oscar pour La môme (2008).
On savait déjà que Mommy de Xavier Dolan n'avait pas été retenu dans la catégorie du meilleur film en langue étrangère, tout comme celui des frères Dardenne. Les deux plus sérieux prétendants, Ida du Polonais Pawel Pawlikowski et Leviathan du Russe Andreï Zviaguintsev en sont, mais pas l'excellent Force majeure du Suédois Ruben Östlund. C'est plutôt Les nouveaux sauvages de l'Argentin Damián Szifrón, Timbuktu du Mauritanien Abderrahmane Sissako et Tangerines de l'Estonien Zaza Urushadze.
Mais une soirée des Oscars ne serait pas une vraie soirée de gala sans ceux qui n'ont pas obtenu d'invitation. Dans les grands oubliés, on note l'absence de Clint Eastwood (meilleure réalisation pour Tireur d'élite américain); d'Interstellaire de Christopher Nolan (meilleur film), du Film Lego (meilleur film d'animation); de Jake Gyllenhaal (meilleur acteur pour Le rôdeur); ainsi que de Gillian Flynn et de Nick Hornby pour la meilleure adaptation des Apparences et de Wild, respectivement.
L'animation a encore une fois souri aux Canadiens. La réalisatrice montréalaise Torill Kove a permis à l'Office national du film (ONF) d'obtenir une 73e nomination, un record, évidemment. Ma Moulton et moi concourra pour l'Oscar du court métrage d'animation.
Deux réalisateurs canadiens se disputeront la palme dans la catégorie des longs métrages d'animation: Dean DeBlois (Dragons 2) et Graham Annable (Trolls en boîte).
La cérémonie des 87es Oscars sera télédiffusée le dimanche 22 février.