Mon Acadie Natasha St-Pier

Natasha St-Pier: clichés sur clichés**

Le clip Tous les Acadiens de Natasha St-Pier a provoqué autant de ricanements que de grincements de dents de notre côté du monde.
Se présentant dans un canot, arborant une coiffe amérindienne, scandant un sonore «Lâche pas la patate!» ou dansant parmi les capteurs de rêves, la Canadienne établie en France a-t-elle vraiment cette vision de son coin de pays?
La situation ne s'améliore guère à l'écoute de l'album Mon Acadie. Parce que cette Acadie, elle semble avoir été recréée par le gars des vues... à Paris. Ici une reprise d'Ani Couni forte en tambours autochtones, là une presque absurde version de La bastringue en duo avec Michel Fugain. Sans oublier une énième livraison d'Évangéline bien larmoyante.
Dans sa liste de reprises, Natasha St-Pier peine à se démarquer des autres interprètes (comme Zachary Richard ou Marie-Jo Thério) qui leur ont donné corps avec plus de personnalité. Voilà un produit fait pour l'Europe - ou du moins pour les cousins qui trouveront de l'exotisme dans cette accumulation de clichés - et qui aurait peut-être dû y rester.