Marcel Hirscher a remporté le slalom géant des Mondiaux de Saint-Moritz. Ted Ligety, absent en raison d'une blessure, avait raflé toutes les médailles d'or de la discipline depuis les Jeux olympiques de 2010.

Mondiaux: l'absence de Ligety profite à Hirscher

L'Autrichien Marcel Hirscher a remporté le slalom géant des Mondiaux de ski alpin, un titre qui lui avait échappé lors des deux dernières éditions.
Ted Ligety avait remporté toutes les médailles d'or de la discipline depuis les Jeux olympiques de 2010, mais l'Américain a dû mettre fin prématurément à sa saison en raison d'une blessure. Hirscher en a profité pour conclure en un temps combiné de 2:13,31, soit 25 centièmes plus rapidement que son compatriote Roland Leitinger. Le Norvégien Leif Kristian Haugen (2:14,02) a terminé troisième.
«J'ai attendu six ans pour cette victoire», a dit Hirscher, qui aura 28 ans le mois prochain. «Je la désirais beaucoup.» L'Autrichien, qui a décroché sa deuxième médaille des Mondiaux après l'argent dans le combiné, est bien parti pour devenir en fin de saison le premier homme à remporter six Coupes du monde d'affilée.
Les médailles d'argent et de bronze remportées par Leitinger et Haugen constituent des surprises, puisque les deux skieurs n'étaient jamais montés sur le podium en Coupe du monde. Les Canadiens ont connu une journée difficile. Seul Erik Read a pu compléter l'épreuve, en 23e place, à plus de deux secondes de Hirscher. 
Manche finale retardée en raison d'un... avion
La journée a aussi été marquée par un incident impliquant un avion militaire, qui a accroché un câble suspendu au-dessus de la piste servant à la caméra mobile chargée de donner des plans de vue aériens de la course. La caméra et le câble se sont écrasés dans la zone d'arrivée.
Personne n'a été blessé et le pilote a pu poser son appareil sans encombre, mais la manche finale a été repoussée d'une trentaine de minutes. La police suisse a ouvert une enquête.
L'avion faisait partie d'un contingent d'avions militaires suisses pratiquant des manoeuvres en vue d'une démonstration qui doit avoir lieu au cours de la fin de semaine, alors que de bonnes foules sont attendues pour les slaloms masculin et féminin.
Chaque jour, quelque chose d'inattendu peut se produire, mais je suis certain que plusieurs personnes ont eu beaucoup de chance aujourd'hui», a noté Hirscher, qui avait vécu une mésaventure avec un objet volant en décembre 2015, en Italie.
L'Autrichien avait failli être heurté par un drone pendant un slalom de la Coupe du monde. L'appareil, monté d'une caméra, s'était écrasé quelques mètres derrière lui pendant sa descente. Hirscher, qui avait terminé deuxième, était furieux à la suite de cet incident. La FIS avait immédiatement réagi en interdisant l'utilisation de drones lors de ses événements.