Rock instrumental, Rave Tapes, de Mogwai

Mogwai: quand la guitare dit bonjour aux claviers ****

Mine de rien, Mogwai aura bientôt 20 ans et presque autant de parutions, si on ajoute les 11 mini-albums aux huit albums studio produits jusqu'à maintenant par la formation écossaise.
Le Mogwai nouveau prouve encore qu'électro n'a pas toujours besoin de rimer avec techno et que la guitare électrique et les solos peuvent très bien se marier avec les synthés dans un environnement instrumental. Car on ne parle pas ici de dubstep à la Skrillex ou de musique dansante, mais bien d'un environnement musical où la six cordes et les claviers alternent comme trame de fond et meneur de jeu des différentes pièces, chacun y apportant une importante contribution. Un peu comme sur certains vieux albums de rock progressif, ou comme si Kraftwerk s'était adjoint un guitar hero. On peut d'ailleurs sentir l'influence des Allemands sur quelques pièces de Rave Tapes, notamment le premier extrait, Remurdered, lancé en octobre, et The Lord is Out of Control avec ses voix robotiques. Le jeu des guitaristes Stuart Braithwaite et John Cummings demeure toujours très solide avec des solos délirants sur Simon Ferocious et Hexon Mogon ou un riff très rock sur Master Card. On peut entendre des voix sur quelques pièces, une rareté chez Mogwai, ce qui ajoute aussi une autre dimension à l'album.