Missionnaire accusé d'attentat à la pudeur sur deux mineurs

Un laïc missionnaire en Haïti, Jean-Paul Lachance, 58 ans, a été accusé jeudi de cinq chefs de grossière indécence et attentat à la pudeur commis sur deux garçons entre les années 1974 et 1986. Les gestes reprochés qui, pour une victime, s'étendent sur une période de 12 ans et pour l'autre, un mois, se seraient produits à Québec et en Beauce.
Membre de l'Institut séculier Pie X, Jean-Paul Lachance a travaillé entre la fin des années 1990 et les derniers mois dans les mouroirs des religieuses de Mère Teresa en Haïti. L'homme sans antécédent judiciaire réside à la maison du Renouveau de l'Institut séculier Pie X, à Charlesbourg.
Le ministère public s'est opposé à la mise en liberté provisoire du quinquagénaire. Il reviendra en cour vendredi pour subir son enquête sous cautionnement.