Le «statut particulier» en éducation promis par Philippe Couillard lors de son passage en Outaouais ne comprend pas d'argent neuf. Les demandes des cégeps et universités seraient mises sur une «voie rapide», tout au plus.

Mines et pétrole: Couillard partagerait les redevances avec les communautés locales

Philippe Couillard, qui promet de «ressusciter» le Plan Nord s'il est élu, s'engage à remettre aux communautés locales une partie de l'argent provenant de l'exploitation des mines, du pétrole et du gaz.
La formule, le pourcentage et les détails d'un régime de redevances minières, pétrolières et gazières seront à négocier dans le prochain pacte fiscal entre le gouvernement provincial et les municipalités.
«Il faut qu'une communauté qui accueillie un projet de développement minier ou pétrolier sur son territoire puisse sentir les bénéfices qui sont liés à ce projet», a dit le chef du Parti libéral du Québec (PLQ) de passage chez l'entrepreneur Rodrigue Piquette, à Dolbeau-Mistassini.
Toucher des redevances par les entreprises qui exploitent le sous-sol québécois est une demande répétée des municipalités, notamment présente dans le Livre blanc municipal publié en novembre 2012 par l'Union des municipalités.
Fonds locaux
Une partie des redevances aux communautés sera aussi injectée dans des fonds consacrés à la formation professionnelle, à la diversification par l'entrepreneuriat local et à la promotion touristique, précisent les libéraux. Une façon, estime M. Couillard, de se préparer à «l'après-boom» minier. Un gouvernement du PLQ assure qu'il continuerait aussi à verser la majorité des redevances minières au Fonds des générations dédié à la réduction de la dette.
Plus de détails à venir...