Happy to you, de Miike Snow

Miike Snow: accrocheur et inventif ***1/2

Après avoir oeuvré auprès de Madonna, de Kylie Minogue et de Britney Spears, pour laquelle ils ont signé le fameux Toxic, les Suédois Christian Karlsson et Pontus Winnberg se sont joints à l'Américain Andrew Wyatt pour former Miike Snow.
Deuxième offrande du trio, ce Happy to You abrite autant de mélodies accrocheuses que de trouvailles sonores ou rythmiques. Wyatt, au chant, passe aisément du murmure à la voix de fausset, évoquant tantôt Ezra Koenig (Vampire Weekend), tantôt Chris Martin (Coldplay). Quant à ses comparses, ils tissent un environnement musical riche, mais jamais oppressant. Dès Enter the Jokers Lair, on plonge avec bonheur dans cet univers pour n'en ressortir que neuf pièces plus tard, agréablement surpris. Devil's Work, avec son mélange d'instrumentation synthétique et symphonique, Black Tin Box, à laquelle participe Lykke Li, Bavarian #1 (Say You Will) avec sa rythmique militaire ou encore la rêveuse God Help This Divorce sont autant de passages habiles, pétris avec finesse. Rafraîchissant.