Marie-Pierre Bellerose (voix), Olivier Quirion (basse), Marie-Pierre Bellefeuille (claviers), Jonathan Girard (batterie) et Julien Valois Dobbie (guitare) ont créé un univers fantastique à partir de formes typiquement pop pour leur deuxième album Le luxe.

Midnight Romeo: ralentir le tempo

Le groupe électro-pop de Québec Midnight Romeo a adopté un rythme dansant pour son deuxième album, Le luxe, qui sera lancé officiellement demain à Québec.
Le titre est inspiré des deux panthères racées que l'on trouve sur la pochette de l'album. «Et comme on a aussi été influencés par une touche électro à la française et qu'on est francophones, ça cadrait», indique Marie-Pierre Bellefeuille, aux claviers.
Puisant à des sonorités new wave, soul et aux méthodes de composition de la musique classique, le quintette crée un univers fantastique (voire galactique) à partir de formes typiquement pop. «On couvre de plus en plus de terrain musicalement», indique le guitariste Julien Valois Dobbie.
Le côté haletant et in your face de leur premier album, Telephone, a cédé la place à une énergie plus nuancée et incarnée sur Le luxe. Les textes, eux, y parlent surtout de peine d'amour, de désir, de catastrophe et de plancher de danse. «Les textes sont très personnels, mais toujours construits à partir de la musique, de l'ambiance», précise la chanteuse Marie-Pierre Bellerose, qui a pu compter sur l'aide du parolier Vann Delorey pour quelques chansons.
Partenaires recherchés
Au moment de finaliser son premier opus, en 2011, le groupe est passé par le volet professionnel de L'Ampli, un lieu de formation et d'accompagnement dédié aux auteurs, compositeurs et interprètes de la relève de la capitale. Depuis, il a déniché divers collaborateurs pour la gérance, la promotion et ses tournées, mais continue de produire lui-même ses disques. «Ce n'est pas par choix, mais on l'apprécie de plus en plus, parce qu'on développe toutes sortes d'habiletés qui débordent de la musique, indique le bassiste Olivier Quirion, qui s'est chargé de mixer l'album. Ce qui ne nous empêche pas de chercher des partenaires pour aller plus loin.»
Le groupe a de nouveau pu compter sur Steve Nadeau (Venus 3, New Cities), qui a assuré la coréalisation de l'album. «On savait exactement où on s'en allait, et il était là pour s'assurer qu'on ne prenne pas le clos», résume Quirion. Le groupe a également invité Kevin Maher (Kevvy), du groupe Fake Shark - Real Zombie! de Vancouver, à chanter sur la pièce Love Spills, ainsi que la Française Alice Bradier à réciter un poème sur Arrival.
Si Midnight Romeo a ralenti le tempo en studio, c'est pour mieux bondir et varier les rythmes sur scène, promet le batteur Jonathan Girard. Le groupe sera justement en spectacle jeudi pour le lancement de son nouvel album, avant d'entreprendre une tournée au Québec et en Ontario et de prendre la route des festivals cet été.
Vous voulez y aller?
Qui : Midnight Romeo
Quand : jeudi le 6 mars à 21h30 (ouverture des portes à 20h30)
Où : Le Cercle, 228, rue Saint-Joseph Est
Entrée : 10 $ (entrée et CD : 15 $)