Mick Jagger

Mick Jagger: un deuil difficile

Le 17 mars dernier, un tragique événement frappait Mick Jagger de plein fouet : sa compagne depuis plus de 13 ans, la designer L'Wren Scott, 49 ans, était trouvée pendue à son domicile new-yorkais. Depuis ce triste décès, le leader des Stones était demeuré relativement discret, se contentant de publier un message sous forme d'hommage sur sa page Facebook, au lendemain du départ de son amoureuse.
Jagger a accepté de parler pour la première fois de ce délicat sujet lors d'une entrevue (préenregistrée) au Today Show, le 18 juillet. Le chanteur était de passage à l'émission matinale en tant que producteur exécutif du biopic sur James Brown, Get On Up (1er août). «Je vais bien. Ç'a été dur, vous savez, une année très difficile», a-t-il confié à Matt Lauer. «Mais je me suis repris en main en me remettant au travail, en faisant la tournée avec les Rolling Stones, et d'autres choses, comme ce magnifique film», a-t-il ajouté en mentionnant le long-métrage dont il était venu assurer la promotion. L'artiste de 70 ans (et nouvel arrière-grand-père) a conclu ces (brèves) confidences en soulignant qu'il avait reçu «beaucoup de soutien» de la part de ses amis et de sa famille. Heureusement.
*****
Jason Biggs: Mauvais timing
L'humour noir, ça peut être très drôle, mais au moment de faire des blagues de ce genre-là, il est bon de se souvenir qu'il y a «un temps pour chaque chose». C'est ce qu'a oublié Jason Biggs (vedette de Folies de graduation) quand il a voulu faire une «bonne blague», à la suite de l'explosion de l'avion de la Malaysia Airlines, le 17 juillet. «Qui veut acheter mes points de fidélité de la Malaysia Airlines?» a tweeté Biggs, presque tout de suite après la tragédie, suscitant instantanément la colère de plusieurs inter­nautes. Au lieu de reculer, l'acteur s'est d'abord défendu, traitant notamment ses abonnés fâchés de «trous du cul». Puis, en fin de soirée (toujours le 17), il a retiré ses messages douteux, affirmant regretter d'avoir eu l'air «insen­sible». Désirant sûrement que ses excuses soient bien entendues (car son «faux pas» a fait le tour du Web toute la fin de semaine passée), Jason Biggs s'est présenté, repentant, à The View, lundi. «Je ne voulais de mal à personne mais j'ai été stupide. C'était le mauvais moment. J'ai toujours essayé de prendre les drames avec humour, c'est un réflexe pour moi. Mais j'ai appris ma leçon et j'aimerais passer à autre chose.» On s'en doute.
*****
Woody Allen: Entretien avec un cinéaste
À l'occasion de la sortie de son 44e film, Magie au clair de lune (8 août), Woody Allen a donné une rare entrevue à The Daily Beast (goo.gl/BnHYo0). D'abord, paraît-il que certains ayant vu son nouveau long-métrage ont souligné la différence d'âge entre les deux principaux personnages (Colin Firth a 53 ans et Emma Stone, 25). «Je n'y vois pas matière à débat. Les gens qui tombent en amour tombent simplement en amour, que la femme soit 20 ans plus vieille, ou l'homme 50 ans plus vieux, ou qu'ils aient le même âge. Même chose pour la religion, la couleur ou la langue. Semblables ou pas, ces éléments ne me posent aucun problème.» Évidemment, difficile d'ignorer les allégations publiques d'agressions sexuelles de sa fille Dylan Farrow, en février dernier. «Tout ce que j'avais à dire, je l'ai écrit dans ma lettre au New York Times [7 février, goo.gl/RXftrb]. Je terminais d'ailleurs en disant que ce serait mes derniers mots là-dessus. Alors vous pouvez retourner lire tout ça.» Enfin, sur un ton plus léger, Woody Allen a affirmé être toujours «très proche» de Diane Keaton (l'inoubliable Annie Hall) et qu'il n'est pas impossible qu'ils refassent un jour un film ensemble. On le souhaite.
*****
Kanye West: R.E.S.P.E.C.T
Terminons avec celui qui est sûrement ceinture noire 5e dan en confiance en soi, Kanye West. Le rappeur occupe la une du GQ d'août, avec un titre (sous forme de gros clin d'oeil) à sa mesure: «Kanye West nous dit comment grandir, survivre à un mariage, rester scandaleux et s'habiller comme un dieu». «Kim [Kardashian] est la fille qui m'allume. Je l'aime», confie-t-il au sujet de sa femme. «Cette femme au corps et au visage de rêve est aussi intéressée par la mode, elle est gentille, elle a sa propre fortune et elle a des valeurs familiales. Je veux dire, c'est aussi cool que, pour un enfant, avoir un avion de chasse ou un dinosaure! Et aussi rare!» Sur ses récentes prises de bec avec les paparazzis, West explique que son but «est simplement d'être respecté comme un homme, quand je marche dans la rue avec ma famille. Je n'ai pas de crocs. Je suis un porc-épic. Je suis un blowfish. Je défends mon nom quand quelqu'un déverse sa négativité sur moi. C'est ça, être un blowfish. Les gens m'ont catalogué comme étant un requin ou un prédateur, et en aucun cas je ne suis comme ça», affirme-t-il, ajoutant que Kim et lui font du respect leur «nouveau combat». Appelez-le «monsieur» blowfish.
Dans le rétroviseur
Dans les années 70 et 80, Burt Reynolds (Dan August, Cours après moi shérif, Cannonball) était une grande vedette et fréquentait des actrices connues, comme Sally Field ou la plantureuse Loni Anderson. Cette dernière (spécialiste avant l'heure de la babine collagénée) s'est fait un nom dans WKRP à Cincinnati (1978-1982), et elle et Reynolds se sont mariés en 1988, pour divorcer en 1993 après une union houleuse. Aujourd'hui, plus de 20 ans plus tard, madame (68 ans) réclame toujours de l'argent à monsieur (78 ans). C'est qu'à l'époque de leur divorce, l'acteur avait consenti à verser 234 794,13 $ à son ex (on est précis ou on ne l'est pas). Or, il semble que Burt doive encore des sous à son ancienne femme et celle-ci semble bien décidée à les récupérer. Il y a deux mois, elle a porté sa cause devant la justice, et un juge vient tout juste de condamner Burt Reynolds à verser à Anderson 97 000 $ plus les intérêts, soit précisément 154 520,98 $. Bien que notre homme ait déclaré faillite en 2011, il a actuellement cinq projets en cours (selon IMDB) et il fera paraître son autobiographie l'an prochain. De quoi probablement régler sa grosse facture.
Sur le Web: rire et délire
Véritable icône de la culture pop des années 80, «Weird Al» Yankovic réalise encore aujourd'hui de loufoques parodies de chansons populaires. Spin a recensé les 49 (!) vidéos de notre homme. Ne boudez pas votre plaisir. goo.gl/Ih3huR
Qui a dit «Es-tu circoncis?»
- L'anima­trice Kelly Ripa à Anderson Cooper, jouant à «Quelle question mettra l'autre mal à l'aise le premier?» Ripa a gagné à la première question... dont on ne connaît pas la réponse.
En vitesse...
› Le Sexiest Man Alive, Adam Levine, a épousé samedi dernier la mannequin de Victoria's Secret Behati Prinsloo.
› Le fils de 27 ans de John McEnroe et de Tatum O'Neal, Kevin, a été arrêté pour possession de drogue, le 15 juillet, à New York.
› La mère de Billy Joel, Rosalind (92 ans), est décédée le 13 juillet, deux jours après le passage de son fils au Festival d'été.
› Voici un film basé sur un jeu... mais qui n'est pas pour les enfants: l'épeurant Ouija sort le 24 octobre (goo.gl/vqNSB2).
› Jeff Goldblum (La mouche, Le parc jurassique), 61 ans, a demandé la main d'Emilie Livingston, 31 ans, une ex-gymnaste canadienne (elle a participé aux JO de Sydney) devenue actrice.
› Skye McCole Bartusiak, 21 ans, qui jouait la fille de Mel Gibson dans Le patriote (2000), est morte à la suite d'une attaque cérébrale, le 19 juillet. Elle souffrait d'épilepsie.
En chiffres: 100 M
Shakira a dépassé les 100 millions de fans sur Facebook, un record historique pour le réseau social. Au moment d'écrire ces lignes, 101 120 593 personnes «aimaient» sa page, Eminem (92 188 601) se classant au deuxième rang et Rihanna (89 194 569) au troisième. Le créateur de Facebook, Mark Zuckerberg (qui n'est suivi que par 29 241 676 abonnés...), a pris la peine d'écrire à la belle Colombienne (sur sa page) pour la féliciter d'avoir franchi ce cap important. Quant à elle, Shakira a remercié ses admirateurs, publiant même une vidéo spéciale (en anglais et en espagnol) pour l'occasion. Thank you et gracias à tous.