Michel Guimond a longtemps été le porte-parole du Bloc en matière de Transports.

Michel Guimond candidat du PQ dans Montmorency

L'ancien député bloquiste Michel Guimond annoncera jeudi matin sa candidature pour le Parti québécois dans Montmorency.
Joint ce matin au Réseau des conférences régionales des élus (CRÉ) où il occupe un poste de coordonnateur, M. Guimond a confirmé qu'il ferait part de sa décision lors d'une conférence de presse qui se tiendra à Beauport.
«J'ai été élu six fois par les gens de Montmorency et si je reviens, c'est par passion de les servir, de faire avancer le Québec», a-t-il répondu lorsque questionné sur ses motivations à faire le saut en politique provinciale.
Député du Bloc québécois de 1993 à 2011 dans Montmorency-Charlevoix-Haute-Côte-Nord, Michel Guimond a perdu contre le candidat néo-démocrate Jonathan Tremblay, lorsque la vague orange a déferlé sur la province.
Il a d'abord trouvé un boulot comme responsable des relations avec la communauté au Massif de Charlevoix. En juin, il est devenu coordonnateur du nouveau Réseau des conférences régionales des élus (CRÉ) du Québec. Il avait alors affirmé que ce poste le rapprocherait de la politique et des enjeux de développement régional.
Michel Guimond risque de brouiller les cartes dans Montmorency. Ce candidat connu des citoyens fera la lutte à la députée sortante de la Coalition avenir Québec, Micheline C. St-Laurent, et au libéral Raymond Bernier, qui a été élu dans Montmorency à deux reprises, soit en 2003 et en 2008.