La Sud-Coréenne Mi Hyang Lee

Mi Hyang Lee en tête à Cambridge

La Sud-Coréenne Mi Hyang Lee a remis une carte de 66 (- 6), samedi, et elle a pris les commandes de la Classique Manulife avec un pointage cumulatif de - 14 après trois rondes.
Sa compatriote et partenaire de jeu Hyo Joo Kim a inscrit un pointage de 68 et elle suit au deuxième rang, un coup derrière Lee.
Alena Sharp (70), de Hamilton, et Anne-­Catherine Tanguay (68), de Québec, sont les meilleures Canadiennes, au sein d'un groupe à égalité au 23e rang à - 7.
«Je suis vraiment contente, a dit Tanguay. Je ne pense pas avoir commis d'erreurs aujourd'hui et c'était un de mes objectifs cette semaine.»
L'Ontarienne Brooke Henderson (69) suit derrière, à - 6. Maude-Aimée Leblanc (72), de Sherbrooke, se retrouve quant à elle à égalité au 46e rang, à  - 4.
Lee soutient se concentrer sur son jeu et elle ne savait pas qu'elle était en tête avant qu'elle ne remette sa carte de pointage.
«J'ai réussi beaucoup d'oiselets. J'ai réussi six oiselets et un aigle, mais je ne savais pas que j'étais la meneuse, a raconté Lee. J'étais surprise quand j'ai regardé mon score dans la tente.
«Tout a fonctionné, et je pense que je réussis mieux mes approches coupées depuis deux jours.»
Journée difficile pour Alex
La numéro 1 au monde, Lydia Ko, a joué la meilleure ronde du jour avec un 64, terminant la journée à égalité au septième rang avec l'Écossaise Catriona Matthew (66) et l'Américaine Lizette Salas (66), à - 10.
La meneuse après la deuxième ronde, l'Américaine Marina Alex, a chuté au classement après une ronde de 73. Elle se retrouve à égalité au 10e rang, à - 9.
La Thaïlandaise, Ariya Jutanugarn, deuxième au monde, a joué 66 et elle fait partie du groupe de joueuses qui se trouve à deux coups de la tête. Jutanugarn vise un troisième titre consécutif pour une deuxième fois cette saison.