La procureure de la Couronne, Me Audrey Roy Cloutier, n'a pu préciser quelle serait la suite des procédures.

Meurtre d'un chauffeur de taxi: Roy reviendra en cour le 10 décembre

Accusé de meurtre prémédité, Jean-François Roy, 31 ans, de Saint-Georges reviendra en cour le 10 décembre pour son enquête sur remise en liberté.
Détenu présentement à Québec, le prévenu s'est présenté au palais de justice de Saint-Joseph-de-Beauce devant la juge Johanne Roy alors qu'une cinquantaine de personnes prenaient place dans la salle du tribunal.
Flegmatique lors de sa brève comparution, l'accusé avait le regard hagard pendant que son avocate, Me Lindsay Lefebvre, a demandé à ce qu'une date soit fixée pour l'enquête sur remise en liberté de son client.
La procureure de la Couronne, Me Audrey Roy Cloutier, qui remplaçait la procureure titulaire de ce dossier criminel, Me Annick Harbour, n'a pu préciser quelle serait la suite des procédures.
«Cependant, vous comprenez, avec la nature des accusations d'un meurtre au premier degré, que ça ne se règle pas en quelques jours. Je sais qu'il y a des discussions qui ont cours actuellement avec la défense. Je ne peux pas vous dire exactement ce qui va se passer le 10 décembre», a-t-elle dit.
«Le dossier est fixé à la Cour du Québec alors ce n'est pas encore une fois la bonne instance pour qu'un plaidoyer de culpabilité puisse être enregistré. Peut-être qu'à cette date [10 décembre], la défense pourra donner une position quant à la direction du dossier. Pour l'instant, ce ne sont que des suppositions et des hypothèses», a ajouté Me Roy Cloutier.
Selon l'acte d'accusation, Roy aurait tué Hygin Veilleux, un chauffeur de taxi, à Beauceville, le vendredi 7 novembre. La victime a été retrouvée sans vie, le lendemain, par des collègues de travail, alors que le véhicule était garé sur la 123e Rue à Saint-Georges. Le corps portait des marques de violence.