La maison où Nancy Michaud a été retrouvée assassinée en 2008 a été démolie cette semaine à Rivière-Ouelle.

Meurtre de Nancy Michaud: une lugubre page d'histoire est tournée

Abandonnée depuis plus de 25 ans, la maison où Nancy Michaud a été retrouvée morte au printemps 2008 n'est plus qu'un tas de débris. Elle a été démolie cette semaine, ce qui a permis de tourner la page sur cette sombre histoire ayant frappé la municipalité de Rivière-Ouelle.
Déjà lugubre, le bâtiment où se trouvait autrefois le magasin général de Rivière-Ouelle était devenu un symbole encore plus sombre depuis le 18 mai 2008. Le corps nu de Nancy Michaud, 37 ans, y avait été dissimulé dans le sous-sol sous un tas de draps, la tête enveloppée. Celle qui était l'attachée politique du défunt ministre libéral Claude Béchard avait, la veille, été assassinée d'une balle à la tête, puis violée.
Toujours debout aux abords de la route 132, la maison rappelait les tristes événements aux habitants de cette municipalité du Bas-Saint-Laurent, reconnaît Louis-George Simard, maire de Riviève-Ouelle. «Je pense que les gens sont libérés, tout le monde est soulagé. C'était un mauvais souvenir et le fait qu'elle disparaisse, c'est une bonne chose», a-t-il affirmé vendredi en entrevue téléphonique.
Selon des informations colligées par Le Soleil en mai 2008 dans la foulée du crime, la maison appartenait depuis des années à la même famille. Celle de l'assassin, Francis Proulx. Ce dernier s'était introduit par effraction dans la résidence de Mme Michaud, située non loin de la maison abandonnée. Il a menotté sa victime aux poignets et aux pieds, avant de lui enlever la vie. Il a ensuite traîné le corps jusque dans un cimetière, puis dans le vétuste bâtiment.
À la demande de la mairie, les propriétaires ont finalement accepté de se départir de la maison. «On les remercie d'avoir pris action», a déclaré M. Simard. «La maison était en décrépitude totale, c'est ce qui a fait qu'on a insisté [pour qu'elle soit démolie].»
Pensées positives
Les quelque 1000 habitants de Rivière-Ouelle peuvent désormais se concentrer sur les pensées positives entourant Nancy Michaud. Un parc, inauguré en juin 2009, porte le nom de la mère de famille. «Les bons souvenirs de Nancy, on se les rappelle avec le parc érigé à sa mémoire, à côté de l'école primaire», a souligné le maire Simard. Ce parc, Mme Michaud l'avait imaginé depuis longtemps et travaillait à sa réalisation avant que ne survienne ce coup du sort. Bénévole, elle était très impliquée dans la communauté. Alors député de la région, Claude Béchard avait assisté à l'inauguration du parc. Il est mort un an plus tard, atteint d'un cancer.
Quant au meurtrier Francis Proulx, il a été reconnu coupable de meurtre prémédité par un jury en 2009. Il purge une peine de détention à perpétuité sans possibilité de libération avant 25 ans. Il a plus tard, en 2012, été reconnu coupable d'agression sexuelle et de nécrophilie pour le même crime.
La Cour suprême a refusé d'entendre l'appel du condamné, en mars 2013.