La police belge a mené 19 perquisitions, dimanche. 

Menace terroriste: 16 interpellations à Bruxelles, l'ambassade canadienne fermée

Les opérations policières menées en Belgique dimanche soir ont permis d'interpeller seize personnes mais pas d'intercepter Salah Abdeslam, un suspect-clé des attaques de Paris, introuvable depuis neuf jours.
Au terme de 19 perquisitions menées par la police dimanche soir, «seize personnes ont été privées de liberté», a annoncé le parquet fédéral, mais «le dénommé Salah Abdeslam n'a pas été intercepté lors des perquisitions». Le juge d'instruction doit décider lundi de l'éventuel maintien en détention de ces personnes.
Jusqu'à présent, aucune arme ni explosif n'ont été découverts au cours de ces opérations qui se sont déroulées «sans incident notoire», a indiqué le porte-parole du parquet, Eric Van Syrpt, qui a lu un communiqué.
Toutefois, lors d'une perquisition dans un snack-bar de la commune bruxelloise de Molenbeek-Saint-Jean, réputé fief jihadiste, un véhicule s'est dirigé en direction de policiers qui ont ouvert le feu à deux reprises, a ajouté M. Van Syrpt.
«Le véhicule a réussi à prendre la fuite mais a pu être intercepté à Bruxelles. A son bord, un individu blessé a été arrêté», a précisé le porte-parole du parquet, en soulignant qu'il était impossible à ce stade de dire s'il y avait un lien entre cette arrestation et l'enquête en cours.
Outre Molenbeek, les perquisitions ont eu lieu dans le reste de l'agglomération bruxelloise - à Anderlecht, Schaerbeek, Jette, Woluwe-Saint-Lambert et Forest - ainsi qu'à Charleroi (sud de la Belgique).
Le porte-parole du parquet s'est refusé, «dans l'intérêt de l'enquête», à divulguer tout autre détail et à prendre des questions des journalistes présents.
Il a toutefois tenu à «remercier la presse et les utilisateurs des médias sociaux pour avoir tenu compte des nécessités des opérations en cours».
Dans la soirée, la police avait expressément demandé aux médias et aux réseaux sociaux de ne pas diffuser d'informations sur le déroulement et la configuration des lieux, et de s'abstenir de filmer en direct les opérations en cours.
Ottawa ferme son ambassade
Le gouvernement canadien a fermé son ambassade à Bruxelles, a annoncé le ministère des Affaires étrangères, dimanche soir. «Notre ambassade sera fermée jusqu'à nouvel ordre et n'offrira qu'une aide consulaire d'urgence», pouvait-on lire sur le réseau social Twitter.
Avec Le Soleil