Mariepier Morin
Mariepier Morin

Maripier Morin, reine du shopping?

Richard Therrien
Richard Therrien
Le Soleil
Vous l'avez appris ici: Richard Turcotte ne reviendra pas cet automne à la barre de Ça commence bien!, la quotidienne matinale de V. Or, il n'est pas le seul à voir son nom disparaître du générique: Maripier Morin, aux arts et à la météo, et Patrick Langlois, au Web et aux réseaux sociaux, quittent aussi l'équipe. Par contre, Lisa-Marie Blais, aux nouvelles, et Andy Mailly-Pressoir, aux sports, seront de retour.
Maripier Morin, qui a aussi appris la fin de District V où elle était reporter, reste néanmoins dans la mire de V. Même qu'on pense à elle pour animer Shopping Monsters, une téléréalité quotidienne où cinq candidates disposent d'un temps limité pour dénicher les plus belles fringues et s'opposent pour être la plus belle. Un genre de Souper presque parfait, mais pour la mode, au terme duquel les candidates s'accordent des notes de 1 à 10. En France, l'émission s'intitule Les reines du shopping et apparaît sur la chaîne M6 depuis l'année dernière. L'émission serait produite chez Attraction Média.
V refuse de confirmer quoi que ce soit, pas plus que pour Ça commence bien!, dont la formule sera remaniée de fond en comble pour l'automne. Le scénario le plus probable déménage l'équipe dans les studios de MusiquePlus, station acquise par Remstar et ses partenaires. La question maintenant: qui remplacera Richard Turcotte à l'animation?
La machine à rumeurs ne s'arrête jamais, et le nom de Jean-François Baril circule actuellement. L'animateur est déjà une des vedettes de l'antenne, où il anime La guerre des clans depuis 2009, et il a déjà remplacé Richard Turcotte le matin. Mais il a justement abandonné l'émission matinale de Rouge FM à Montréal l'an dernier pour des raisons d'horaires. Comme il l'avait écrit sur sa page Facebook pour expliquer sa décision, «le problème est que ça commence à être difficile de jumeler le fait d'être morning man, et d'animer La guerre des clans le week-end. Ça fait déjà neuf ans que je fais des émissions du matin (Caféine, NRJ et Rouge combinées à d'autres projets). Depuis quatre ans maintenant, je me lève à 4h tous les jours de la semaine en plus d'enregistrer La guerre des clans une fin de semaine sur deux, et ce, sans jamais, au grand jamais, négliger ma famille, qui demeure ma priorité.» V aménagerait-il l'horaire à sa satisfaction? Aucune réponse du côté du diffuseur, qui doit annoncer prochainement le contenu de sa programmation de jour.
Le service à l'auditoire de Radio-Canada amputé
Il n'y aura plus de service au numéro que vous composerez aux relations avec l'auditoire de Radio-Canada; le diffuseur public ampute considérablement ce service, qui répond à plus de 40 000 plaintes ou commentaires. «Le pire dans cette histoire, c'est que la communauté anglophone maintient son service de relations avec l'auditoire. On est heureux pour eux. Mais, ça donne l'impression qu'un auditoire est plus important que l'autre», a déploré le Syndicat canadien de la fonction publique par voie de communiqué.
La présidente du SCFP 675, Isabelle Doyon, trouve ironique que cette décision survienne au moment où le pdg de CBC/Radio-Canada, Hubert T. Lacroix, lance une vaste consultation de la population sur l'avenir du diffuseur public.
À Radio-Canada, on refuse de parler de fermeture du service, considérant que trois des sept emplois qui y sont rattachés seront conservés. «Le niveau de service diminuera nécessairement, mais nous continuerons de recevoir les plaintes des citoyens», affirme Marc Pichette, directeur des relations publiques, promotion et partenariats.