Marie Laberge

Marie Laberge présidente d'honneur du Salon du livre de Québec

Le Salon du livre de Québec a choisi l'un de ses auteurs chouchous, Marie Laberge, pour assurer la présidence d'honneur cette année, a appris Le Soleil. Celle qui a fait paraître le roman Mauvaise foi cet automne a déjà assumé ce rôle en 1999 et en 2008.
L'an dernier, le processus entourant le choix du président d'honneur avait été marqué par la controverse. Après que le président-directeur général du Salon eut affirmé qu'aucun auteur de Québec ne possédait les qualités requises pour occuper la fonction de président d'honneur, la nomination du Français Marc Levy était apparue pour plusieurs acteurs du milieu littéraire comme une avanie.
Cette année, ce sont les libraires qui risquent de vouloir se faire entendre en apprenant la nomination de Marie Laberge. L'auteure québécoise, dont les livres se retrouvent souvent en tête des palmarès des ventes, a décidé de vendre ses livres en version électronique directement sur son site Web, en plein débat sur la réglementation du prix de vente des livres, cet automne.
Au Salon du livre, on est toutefois enthousiaste à l'idée d'avoir l'écrivaine passionnée et renommée comme porte-étendard. «Marie est un peu comme un chouchou du Salon. Lorsqu'elle est là, elle se dédie, elle est disponible 12 heures par jour», indique Johanne Mongeau, la responsable des communications. Le nom d'Alexandre Jardin courait depuis quelque temps, mais l'auteur de Fanfan et des Coloriés ne pouvait être présent pendant toute la durée du festival, explique Mme Mongeau, précisant que le Salon ne fera pas systématiquement d'alternance France-Québec ou homme-femme.
Lire et faire lire
Jardin prendra part à diverses activités lors de ses quelques jours à Québec, dont une séance de signatures pour son plus récent roman, Les trois zèbres, et un entretien sur l'une des scènes au côté de Marie Laberge.
Un peu de recherche nous apprend que les deux auteurs sont d'ailleurs impliqués dans le même organisme, Lire et faire lire, qui rassemble des aînés bénévoles-lecteurs et de petits groupes d'enfants de quatre à huit ans pour développer chez eux le plaisir de la lecture. Jardin en est le cofondateur, alors que Laberge, Dominique Demers et Dany Laferrière agissent à titre de parrains et marraines pour le Québec. Ceux-ci se retrouveront justement sur la même scène pour une activité spéciale, dont les détails restent à être dévoilés. La présence de Dany Laferrière à Québec est une belle nouvelle pour les lecteurs qui souhaitent rencontrer le nouveau membre de l'Académie française, qui a publié Journal d'un écrivain en pyjama cette année. Quant à Dominique Demers, l'adaptation de son roman Maïna vient d'être portée à l'écran par le réalisateur Michel Poulette et sortira dans les cinémas le 21 mars, soit quelques semaines avant le Salon, qui se déroulera du 9 au 13 avril.