Il s'agissait d'une troisième médaille pour St-Gelais au 500 mètres en trois épreuves de la Coupe du monde, cette saison.

Marianne St-Gelais décroche le bronze sur courte piste en Chine

La Québécoise Marianne St-Gelais a décroché la médaille de bronze, samedi, à l'épreuve du 500 mètres de la Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste.
St-Gelais, originaire de Saint-Félicien, a été devancée au fil d'arrivée par la médaillée d'argent, la Sud-Coréenne Min Jeong Choi. La Britannique Elise Christie a remporté l'or.
Il s'agissait d'une troisième médaille pour St-Gelais au 500 mètres en trois épreuves de la Coupe du monde, cette saison. Elle totalise quatre médailles depuis le début de la campagne.
«C'était une bonne course et une bonne journée. Je partais en quatrième position de la finale, donc je savais qu'il y allait y avoir de l'action. Je voulais être prête à tout et essayer des choses que je n'ai pas l'habitude de faire», a expliqué l'athlète de 26 ans, un peu déçue de la couleur de sa médaille.
«Il y a eu beaucoup d'accrochages en début de course et je me suis retrouvée en deuxième place. J'ai voulu faire un dépassement beaucoup trop tôt dans la course et ça m'a coûté mon top 2. Je termine donc troisième, avec une petite déception, mais j'ai fait des choses différentes. C'est donc de bon augure», a-t-elle ajouté.
Kasandra Bradette, aussi de Saint-Félicien, a pris la deuxième place lors de la finale B, tandis que Valérie Maltais, de Saguenay, a été éliminée en quarts de finale après avoir chuté à la suite d'un contact avec une Chinoise.
Au 1500m, Marie-Ève Drolet a terminé troisième de la finale B et Kim Boutin, cinquième. Le parcours de la Britanno-Colombienne Jamie Macdonald s'est arrêté en demi-finales.
Du côté masculin
Au 500m masculin, Samuel Girard, de Ferland-et-Boilleau, et Charles Hamelin, de Sainte-Julie, ont été éliminés en quarts de finale. Hamelin a terminé premier de sa vague, mais a été disqualifié puisqu'il avait oublié de porter son transpondeur.
Charle Cournoyer, de Boucherville, a obtenu le meilleur résultat canadien du côté masculin en étant le plus rapide de la finale B du 1500m. Le Montréalais Pascal Dion a quant à lui terminé au quatrième rang de cette même finale. Aussi sur la ligne de départ du 1500 m, François Hamelin a vu sa journée prendre fin en demi-finales.