Guillaume Guité, Jasmin Giguère, Simon Viviers, Guillaume Tardif et Patrice Boudreault seront ce soir à l'Impérial de Québec.

M.A.P.: enfin au FEQ... 20 ans plus tard!

Avant sa séparation il y a près de sept ans, le groupe punk de Québec M.A.P. rêvait chaque année de se produire au Festival d'été de Québec (FEQ). Il aura fallu attendre son vingtième anniversaire cette année pour que le quintette se produise lors du festival,  à l'Impérial, l'endroit même où il avait donné son tout dernier spectacle en 2008.
«On aurait tellement aimé faire le FEQ dans le temps, mais ça n'avait jamais adonné», déclare au Soleil le batteur et chanteur Simon Viviers, en entrevue dans un café de la basse ville. «On avait essayé, mais notre groupe a une image plutôt marginale et on n'avait pas non plus les contacts nécessaires», enchaîne le saxophoniste et chanteur Guillaume Tardif.
Ceux qui comptaient à leur feuille de route deux tournées en France, quatre spectacles au défunt Spectrum de Montréal et une performance mémorable avec les Vulgaires Machins et Propagandhi durant le Sommet des Amériques en 2001 n'avaient toutefois pas enterré leur rêve. Quand ils ont décidé de se réunir l'automne dernier, le FEQ figurait donc bien en haut de la «liste d'épicerie» qu'ils avaient donnée à leur agent. 
Enfin!
Simon, Guillaume et leurs comparses Jasmin Giguère (basse, voix), Patrice Boudreault (guitare, voix) et Guillaume Guité (guitare, voix) ont finalement eu ce qu'ils voulaient puisqu'ils seront les têtes d'affiche du 19 juillet à l'Impérial en plus de se produire le 20 juin au Rockfest de Montebello. À Québec, ils offriront une prestation de 90 minutes qui promet quelques surprises avec la présence d'un artiste vidéo et de musiciens invités.
«On avait pensé se réunir cinq ans après le dernier show, mais à l'époque tout le monde était engagé à fond dans d'autres projets et plusieurs venaient d'avoir des enfants», explique Simon. Lui-même est d'ailleurs un type fort occupé puisqu'il est professeur adjoint à la Faculté des sciences de l'éducation de l'Université Laval et qu'il joue aussi dans le groupe punk Achigan avec Guillaume Guité et dans le groupe garage Charlie Foxtrot avec trois autres membres de M.A.P.
Le fait d'avoir continué à jouer ensemble au sein d'autres formations aura d'ailleurs contribué à rendre le retour de M.A.P. plus facile. «Il a fallu répéter, car les tounes de M.A.P. sont plus difficiles à jouer que celles de Charlie Foxtrot. C'est beaucoup plus rapide et tu n'as pas la même énergie à 35 ans qu'à 15 ou 20 ans!» indique Guillaume Tardif.
Impact
Pour M.A.P., qui n'a pas vécu l'éclosion du Web 2.0, ce retour ponctuel se veut aussi une façon de rappeler son impact sur la scène underground du Québec, après avoir lancé quatre albums et présenté plus de 600 spectacles en 13 ans. 
«Nous n'avions jamais eu de page Facebook auparavant et la génération qui a découvert la musique via Bandcamp ne nous connaissait pas», avoue le saxophoniste. Le tir a été corrigé cette année, alors que le dernier album de M.A.P., Repose en paix, est maintenant disponible sur Bandcamp et iTunes et que leurs vidéoclips seront bientôt sur YouTube.
«Même si nous reviendrons à nos autres projets après cet été, ce retour nous permettra d'élargir notre créneau. Repose en paix  sera également disponible à nos spectacles et, en le réécoutant aujourd'hui, je crois que c'est un album qui est paru huit ans trop tôt, car les chansons sont toujours aussi pertinentes aujourd'hui», termine Guillaume Tardif.
***
Vous voulez y aller?
Quoi : M.A.P. (invités : Carotté, Cobrateens)
Quand : dimanche 19 juillet, 21h50 
Où : l'Impérial de Québec, 252, rue Saint-Joseph Est
Billets : laissez-passer
du FEQ
Tél. : 418 529-5200