Mange ta ville: aubergiste, à boire!

Mange ta ville. Le titre du magazine culturel d'ARTV qu'animait Catherine Pogonat a inspiré à Régal et restos le thème de sa série d'été: goûter Québec. Les 12, 19 et 26 juillet, la cité de Champlain, on va la boire et y mordre à pleines dents à travers des itinéraires à suivre pas à pas, dans l'ordre ou le désordre, selon l'humeur de vos papilles. En guise de finale, le 2 août, Lévis passe à table. Aujourd'hui, la balade se veut plus éclatée territorialement et sillonne les secteurs plus excentrés de Sainte-Foy-Sillery-Cap-Rouge. (3e de 4) (3e de 4)
<p>Le Montego</p>
Une sélection de trois buvettes
Montego Resto Club
Les lunchs du midi s'inscrivent à mon top 10 pour leur rapport qualité-prix et les propositions qui ne s'embourbent pas dans la monotonie. On y trouve toujours une pâte, un poisson ou une viande qui va nous emballer à moins de 20 $ (entrée, plat, dessert inclus). Ce qu'on sait moins, c'est qu'en fin de journée, vers 16h30, sa terrasse plein soleil attire le lézard en nous. Qu'est-ce qu'on y boit? Un mojito - testé plusieurs fois - et du rosé. Les probabilités de passer en supplémentaire avec un tartare et le gravlax de saumon s'élèvent après 17h30.
----
Montego Resto Club. 1460, avenue Maguire Tél.: 418 688-7991
<p>La terrasse de l'Archibald</p>
Archibald
Il fallait la foi du charbonnier pour imaginer qu'une terrasse à quelques mètres de l'autoroute Duplessis pouvait avoir un pouvoir attractif. Mission accomplie. Du lundi au vendredi, entre 16h et 19h, les spéciaux sur la bière permettent de se la couler douce en compagnie d'oignons frits et caramel de Chipie ou d'ailes (jusqu'à deux livres pour les mecs grands et gros!) pigées dans le menu Snack. Qu'il pleuve, qu'il grêle, on s'en fout, un toit rétractable déjoue la météo erratique.
----
Archibald, 1240, autoroute Duplessis Tél.: 418 877-0123
<p>La terrasse du Cactus</p>
Ex aequo Café au Temps Perdu et Cactus bar à bières
Un classique qu'au Temps perdu! Son menu s'avère un coupe-faim efficace qui fait le boulot, mais sa terrasse, alors là, on jase. Et on dirait qu'au fil des ans, son mobilier urbain, grands parasols beiges et rouges inclus, s'accapare un peu plus le trottoir. Un pilier de l'avenue Myrand qui défie les modes! L'autre solide pilier, c'est le Cactus. Pas besoin d'en avoir plein les poches pour s'y payer quelques bières de la microbrasserie Benelux. Plusieurs promos coupe-soif sont offertes, dont les racks de grands verres (de trois à sept verres de 20 $ à 40 $) et les jeudis de 11h à 20h avec le pichet de sangria à 17,95 $.
-----
Café au Temps perdu, 867, avenue Myrand Tél.: 418 681-5601
Cactus bar à bières, 814, avenue Myrand Tél.: 418 527-9111
Le nouveau venu à signaler
 La pizza des chefs
L'année de la pizza, j'écrivais en mars. Et c'est pas fini... (Désolée pour le vers d'oreille.) Une autre pizzeria s'est ajoutée au répertoire au début juin dans l'arrondissement Sillery, La Pizza des chefs. Localisée dans l'ancien Azalée Sushi, la nouvelle boîte à pizzas relèvera, je l'espère, le défi de durer. Un peu hors circuit, c'est pourtant le resto de quartier qu'on attend depuis la fermeture du Tire-bouchon.
Réparties en trois rubriques (les pizzas autour du monde, les signatures et les traditionnelles), les croûtes garnies reposent ici sur un élément distinctif et gage de qualité : la pâte est pétrie chaque jour par la Boulangerie Paul (voisine de la pizzeria). Voilà un partenariat naturel qui a un impact direct sur le produit final. Autrement dit, votre pizza, vous allez l'engloutir jusqu'à la dernière croûte. Et de grâce, évitez la pâte mince, tant la pâte «trad» est bonne... comme du bon pain. Puisque je suis très peu fèves germées et autres chinoiseries sur la pizza, j'ai goûté à La délice des mers nappée de béchamel rosée à la bisque de homard et émaillée de minipétoncles, de crevettes et de tomates raisins. Avec la pâte, j'y ai retrouvé l'onctuosité réconfortante que procure un feuilleté aux fruits de mer.
J'ai également évalué La jardinière, une reproduction miniature d'un potager (brocoli, chou-fleur, courgette, tomate) aux spécimens craquants. Ceux-ci ont été disposés sur la sphère badigeonnée d'une sauce tomate d'une grande tenue. Dans les deux cas, les fromages ne camouflaient pas des garnitures chiches (pas exagérément généreuses non plus), ni ne transformaient la pizza en fondue. Offertes en formats 9 et 12 pouces, les pizzas voient leur prix s'étirer (pour la 9'') entre 10,55 $ et 21,55 $. Ma seule inquiétude est qu'à ce prix un frein psychologique s'applique. Une remarque pécuniaire qui ne change en rien le plaisir ressenti jusqu'à la dernière miette de croûte...
Également pâte sans gluten offerte contre un supplément de 2,55 $.
-----
La pizza des chefs, 1648, chemin Saint-Louis, Tél.: 581 300-3031
Dix ans bien cru!
Le Paris Grill
Dix ans, ça se fête. Le thème de l'anniversaire? Cow-boy? Princesse? Non, tartares. Jusqu'au 7 septembre, 8 tartares, 2 tatakis et 10 accords de vins rosés constituent le menu festif. Les deux chairs à l'honneur, le boeuf et le saumon, escortés du thon et d'un trio de homard-crabe-­crevettes. Parce que notre cerveau est configuré en mode gril, on prend une option sur le tataki de boeuf BBQ au paprika fumé.
-----
Le Paris Grill, 2820, boulevard Laurier (édifice Jules-Dallaire), Tél.: 418 658-4415
Pour l'enrobage ou la molle?
Chocolats Favoris
La question à 1000 $ concerne les 12 enrobages de chez Chocolats Favoris et la crème glacée molle que ces nappages veloutés embrassent. Pour ma part, c'est la fusion des deux que j'aime, tout juste après le trempage, avant même que le chocolat ne fige, encore tiède. C'est si bon. Je suis accro au Blanc-Bec, un enrobage au chocolat blanc vanillé. Blanc sur blanc, voilà ma palette! Pourquoi Chocolats Favoris de Cap-Rouge? Pour sa terrasse idyllique à paliers.
-----
Chocolats Favoris, 1480, rue Provancher Tél.: 418 653-2414
Poids lourd!
Chez Victor (Cap-Rouge)
La collègue Marie-Josée a du pif en matière d'Interburger. À son avis, le statut du «plus meilleur au monde» revient à celui de Chez Victor dans son fief de Cap-Rouge. Alors, amateurs d'Inter, dirigez-vous rue Saint-Félix pour goûter à cette exclusivité «locale» qui réunit dans un rapport amoureux calorique du boeuf, du fromage en grains, du bacon, des pétales d'oignon, de la laitue et de la mayonnaise cajun. Toujours en quête d'un boni, l'autre burger signature est le portneuvien, celui-là garni de boeuf Highland et de fromage Saint-Raymond d'Alexis de Portneuf. À l'ombre du tracel, ce Victor semi-urbain ne manque pas de cachet.
-----
Chez Victor, 4252, rue Saint-Félix, Tél.: 418 204-3101
<p>Au palet d'or</p>
<p>Le Canard Goulu</p>
Pour les piques-niques improvisés
Quelques idées pour étirer sa nappe sur le bitume ou le gazon de la cité sans chichis avec du tout-prêt à portée de main.
Pourquoi ne pas troquer la baguette carnée contre un sandwich au végépâté et oignons confits de  Picardie  (1292, avenue Maguire)? Vous m'en donnerez des nouvelles. Aussi, plusieurs salades en rotation emplissent d'immenses saladiers qui n'exigent que d'être vidés. Nos préférées : la tomates cerises et bocconcini ainsi que la vitaminée aux légumes vinaigrette avec têtes de chou-fleur et de brocoli.
Roset  (1368, avenue Maguire) dans l'arrondissement de Sillery, c'est l'équivalent de Provisions inc. sur l'avenue Cartier, lire une épicerie de famille et de proximité. Et il ne manque de rien pour s'improviser un déjeuner sur l'herbe : fromages fins du Québec et d'ailleurs - à des prix très compétitifs - du saumon fumé M. Émile, du pain Borderon et des terrines et charcuteries du Québec.
Pour les baguettes garnies et le pain bagna,  Au Palet d'or (1325, route de l'Église) est un arrêt du midi connu et éprouvé par les citoyens de l'arrondissement ­de Sainte-Foy qui adhèrent à la formule économique du quatuor ­sandwich-soupe-dessert-café (autour de 10 $).
Sortez la glacière de sous-sol et passez chez  Sushi Taxi  (1001, route de l'Église). Une boîte Bento sur l'herbe, il n'y a rien de plus frais et digeste pour un lunch santé et léger. En plus, les mercredis, la boîte à surprise est bradée à 15 $.
Pour pratiquer son Dîner en blanc avant le jour J (14 août sur inscription), on va faire le plein de blocs de foie gras aux deux boutiques urbaines du  Canard Goulu (1281, avenue Maguire et 955, route Jean-Gauvin).
À la  Boulangerie Bonneau (1099, boulevard de la Chaudière), le choix de terrines, une grande sélection de fromages et bien sûr des pains forment le trio indispensable pour organiser un vins et fromages en plein air.
<p>Promenade Samuel-de-Champlain</p>
Ce festin urbain, on le mange où?
Avec la marmaille: au  Bois-de-Coulonge. L'aire de jeux mériterait un peu d'amour, mais le parc à lui seul est le beau stade naturel pour jouer au soccer. Pour en connaître l'histoire, il y a un centre d'interprétation ouvert tous les jours (jusqu'au 1er septembre). De plus, jusqu'au 12 octobre, des visites guidées gratuites du parc ont lieu les fins de semaine à 11h, 13h et 15h. Pour jeter des pierres à l'eau entre deux bouchées de sandwichs, le  parc de la Plage-Jacques-Cartier s'impose en accès au fleuve unique et sécuritaire.
Entre adultes ou en solo: la promenade Samuel-De Champlain pour luncher à la parisienne, c'est-à-dire en marchant le long des 2,5 kilomètres aménagés avec des haltes de repos. Jour de grand soleil, prévoyez un chapeau! Autre suggestion pour les horticulteurs dans l'âme, le Jardin botanique Roger Van den Hende  où 4000 espèces de végétaux s'épanouissent sur six hectares (2480, boulevard Hochelaga) est un havre de paix.
Un pied de nez aux allergies
Mlle Cupcake
Un pied de nez aux allergies
 Mlle Cupcake
La bonne fée gâteau des enfants allergiques aux arachides et aux noix propose en primeur à Québec une crème glacée «sécurisée» pour les petits (et les parents) qui ne peuvent consommer de noix. Deux formules au menu, la version gelato aux saveurs des cupcakes vedettes de l'établissement (Red Velvet, caramel fleur de sel, citron meringue, etc.) et la molle enrobée de chocolat noir ou au lait. Là, c'est vrai que le célèbre cornet est le dessert accessible à tous. La fée «glacée» ouvre jusqu'à 21h - les jours de beau temps - du mercredi au dimanche. Parfait pour le cornet d'après-souper. Notre coup de coeur : la glace citron meringue avec la meringue encore bien perceptible, toute mousseuse. Un régal.
-----
Mlle Cupcake, 1660, rue De Bergerville, Tél.: 418 614-7700
<p>Il Matto</p>
L'adresse pour faire du «bureau buissonnier»
Il Matto
Je ne perds pas mon temps à vous parler du menu du Matto parce qu'il se résume pour moi aux aubergines alla parmigiana et aux parpadelles aux champignons. J'ai eu une phase poulet - une volaille rôtie farcie sous peau d'une duxelles de champignons -, mais le volatile s'est envolé de la carte. Depuis, je suis d'une fidélité inébranlable, à une incartade près, au duo cité. Au Matto de Sainte-Foy, il y a toutefois une valeur ajoutée : sa terrasse couverte d'un auvent blanc. Banquettes et coussins nous y prennent au piège assez facilement. Les jours de canicule, y partager des entrées à deux comme l'antipasto du jour, les antipasti «réguliers» (charcuterie, légumes marinés, bocconcini) ainsi que le carpaccio de boeuf est tout indiqué, particulièrement à l'heure de l'apéritif. Attention : c'est très, très dangereux les jeudis et vendredis, à l'heure de lunch d'y «coller». À mon avis, Il Matto est sans doute responsable du taux d'absentéisme dans les bureaux autour...
-----
Il Matto, 850, avenue Myrand, Tél.: 418 527-9444
Pour un bon p'tit dej
Caprice Café Crêpes
Un café fumant, un sourire, c'est la base d'un bon petit déjeuner. Après, tout dépend de la faim. Chez Caprice, ces deux critères essentiels sont respectés haut la main en semaine jusqu'à 11h et la fin de semaine jusqu'à 14h. Au menu du premier repas du jour, les spécialités sont les crêpes et les gaufres sucrées «thématiques» ou à votre mesure (de un à cinq ingrédients au choix) ainsi que des «blinidictins» (le blinis y remplace le muffin anglais). Caprice utilise des farines bios et la crêpe de sarrasin (sans oeuf ni lactose) prend soin des gens intolérants au gluten. Si la carte évolue au fil de la journée, les crêpes gardent la vedette. Pour les midis pressés en plein air, une carte boîte à lunch (13,50 $) avec salades et dessert permet de casser la croûte santé.
-----
Caprice Café Crêpes, 3695, rue de l'Hêtrière, Saint-Augustin-de-Desmaures Tél.: 418 977-0700
À L'ImMédia, temple de la friture, les <em>fish &amp; chips</em>, <em>smoked meat</em> et burgers sont à l'honneur.
Avec les bambinos qui ne tiennent pas en place!
L'ImMédia Resto Pub
À partir de 5 $, les enfants reçoivent à L'ImMédia une version mini du lunch pour adulte qui fait du bien de temps en temps comme un pogo maison. À l'inverse de leurs parents, ils ont zéro culpabilité, plus de fun et... des crudités en boni. Rappelons que l'adresse fait partie du circuit fish & chips de Québec, particulièrement le Michael Jackson avec purée de pois.
-----
L'ImMédia Resto Pub, 1221, rue Charles-Albanel, Tél.: 418 877-2646
Un détour par Wendake
La Traite
Wendake n'est pas sur le territoire arpenté dans le cadre de notre série, sauf qu'il y a un chef, Martin Gagné, qui mérite vraiment qu'on fasse un crochet à l'Hôtel-musée des Premières Nations où il officie. Je l'ai écrit à quelques reprises, le courant boréal à Québec, c'est lui qui l'a initié. Le chef qui vient de publier Rites de passage : gastronomie des Premières Nations (24,95 $, Éditions du Sommet) travaille les meilleurs produits issus de la nordicité. Avant une balade aux chutes Kabir Kouba (www.­chutekabirkouba.com), allez profiter d'un repas du midi en terrasse (22 $ à 42 $), d'un apéro avec grignotines ou bien de la formule dite Garde-manger pour deux avec charcuteries et un fromage Paillasson rôti accompagné d'une tapenade de poivrons rouges grillés.
-----
La Traite, 5, place de la Rencontre, Wendake, Tél.: 418 847-2222