Le résident de la rue Franklin avait contacté les policiers pour rapporter une possible tentative de meurtre, disant être en train de se vider de son sang.

Maîtrisé par la police de Québec, un homme subit un arrêt cardio-respiratoire

Un homme dans la trentaine aux prises avec des problèmes psychiatriques a dû être hospitalisé pour arrêt cardio-respiratoire vendredi matin après l'intervention de la police de Québec à son appartement du quartier Saint-Sauveur.
Le résident de la rue Franklin avait contacté les policiers pour rapporter une possible tentative de meurtre, disant être en train de se vider de son sang.
Une fois sur les lieux, les agents n'auraient toutefois noté aucun saignement, mais auraient plutôt constaté que l'individu était en psychose.
En ambulance
C'est lorsqu'ils ont tenté de maîtriser l'homme que celui-ci aurait subi un arrêt cardio-respiratoire et a dû être transporté à l'hôpital par ambulance.
Comme c'est toujours le cas lorsqu'une personne est grièvement blessée ou décède lors d'une intervention policière, le ministère de la Sécurité publique a ordonné la tenue d'une enquête indépendante sur les événements.
Celle-ci a été confiée à la Sûreté du Québec.