Opéré d'urgence, l'artiste peintre a déjà hâte de se remettre à l'ouvrage, car il présentera une nouvelle exposition en mai ou en juin dans l'espace du futur Théâtre Le Diamant.

Luc Archambault: une expo pour sa convalescence

L'artiste peintre Luc Archambault, qui se remet présentement d'une grave infection, exposera ses oeuvres au Diamant au début de l'été.
C'est ce qu'il a révélé dans un communiqué publié mercredi pour faire état de ses problèmes de santé. L'artiste de Lévis est encore aux soins intensifs, aux prises avec des problèmes respiratoires et de basse pression, «mais il est sorti du bois», selon son ami Paul Racine, joint au téléphone. Hospitalisé au CHUL depuis vendredi, Luc Archambault a été victime d'une infection bactérienne massive d'origine intestinale, précise le communiqué. Une opération d'urgence a été nécessaire pour régler le problème, et l'artiste a aussi souffert d'un infarctus.
Ces ennuis de santé ne devraient toutefois pas empêcher le peintre de présenter une nouvelle exposition au mois de mai ou de juin dans l'espace du futur Théâtre Le Diamant. Selon Paul Racine, l'engagement est confirmé et l'artiste entrera en production sous peu pour créer cette nouvelle expo.
Selon le communiqué, l'artiste peintre serait aussi sur le point de déposer un dossier de candidature pour le projet d'art public du nouvel amphithéâtre de Québec. Il était aussi en train de travailler sur un projet de couverture pour la réédition du livre La mer de la tranquillité, de Sylvain Trudel, chez Boréal.
En avril dernier, l'artiste peintre a célébré ses 40 ans de carrière avec l'exposition Le sentiment d'être, à la Galerie Louise-Carrier, à Lévis. Au début de 2013, Luc Archambault avait détruit certaines de ses oeuvres dans un autodafé devant Le Cercle, où il venait d'exposer. Il protestait contre le système de financement des arts et de la culture et le manque d'attention des médias.