Les patineurs de vitesse sur courte piste Charles et François Hamelin.

L'or et le bronze pour les frères Hamelin en Coupe du monde

Le Québec a fait bonne figure samedi aux épreuves de 500 mètres de la Coupe du monde de patinage de vitesse de courte piste à Nagoya, au Japon, récoltant trois médailles, dont une d'or.
Chez les hommes, les frères Charles et François Hamelin, de Sainte-Julie, ont respectivement terminé premier et troisième, pendant que Marianne St-Gelais, de Saint-Félicien, se classait troisième du côté féminin.
Charles Hamelin a parcouru la distance en 41,016 secondes, seulement un millième de seconde devant le Sud-Coréen Kwak Yoon-Gy.
Hamelin mérite ainsi une deuxième médaille d'or d'affilée au 500 mètres alors qu'il était monté sur la plus haute marche du podium à Toronto, il y a un peu moins d'un mois.
De son côté, François Hamelin a franchi la ligne d'arrivée en 41,889 secondes, et il a amassé une deuxième médaille de bronze en autant de sorties en Coupe du monde cette saison. À Toronto, il s'était classé troisième au 1500 mètres.
Quant à St-Gelais, elle s'est hissée sur le podium pour la cinquième fois en autant d'épreuves individuelles cette saison après avoir fait stopper le chrono à 44,579. De ses cinq médailles jusqu'à maintenant, trois ont été acquises au 500 mètres.
La victoire est allée à la Chinoise Fan Kexin (44,078) devant la Britannique Elise Christie (44,224).