Ryan Lochte

Lochte lâché par ses commanditaires

Trois grandes entreprises - Speedo USA, le géant du vêtement Ralph Lauren et Syneron-Candela - ont décidé de mettre fin à leur association avec Ryan Lochte, lundi, dans la foulée de l'incident très médiatisé survenu alors qu'il était sous l'influence de l'alcool pendant les Jeux olympiques de Rio de Janeiro et qu'il avait d'abord décrit comme un braquage dont lui et trois de ses coéquipiers avaient été l'objet.
Speedo USA a précisé qu'il verserait les honoraires de 50 000 $ de Lochte à un organisme de charité brésilien.
«Bien que nous ayons profité d'une relation gagnante avec Ryan depuis plus d'une décennie et qu'il a été un membre important de l'équipe Speedo, nous ne pouvons pas tolérer un comportement qui est contraire aux valeurs de cette marque depuis si longtemps, a déclaré le géant du maillot de bain par le biais d'un bref communiqué. Nous apprécions ses nombreuses réalisations et nous espérons qu'il aille de l'avant et tire profit de cette expérience.»
Peu après l'annonce de Speedo USA, c'était au tour de Ralph Lauren d'emboîter le pas.
«Ralph Lauren continue de commanditer fièrement les équipes olympique et paralympique des États-Unis et de soutenir les valeurs que ses athlètes incarnent, a déclaré Ralph Lauren, qui a fourni les vêtements Polo portés par les membres de l'équipe américaine lors des cérémonie d'ouverture et de clôture. L'entente de commandite de Ralph Lauren avec Ryan Lochte était spécifique aux Jeux olympiques de Rio et la société ne renouvellera pas son contrat.»
Syneron-Candela offre une gamme de produits pour soin de la peau allant du remodelage corporel à l'épilation, du traitement des rides au détatouage, en passant par l'amélioration du teint et le traitement de l'acné.
«Nous tenons à ce que nos employés respectent des normes élevées, et nous attendons la même chose de nos partenaires d'affaires, a déclaré la société. Nous souhaitons à Ryan le meilleur pour ses projets futurs et nous le remercions pour le temps qu'il a passé à soutenir notre marque.»
Lochte a publié une brève déclaration par le biais de son cabinet de relations publiques au sujet de sa longue relation avec Speedo.
«Je respecte la décision de Speedo et je suis reconnaissant pour les opportunités que notre partenariat m'a offert au fil des ans, a-t-il dit. Je suis fier de ce que nous avons réalisé ensemble.»