La Sûreté du Québec (SQ) parle toujours de 10 décès confirmés et de 22 personnes disparues.

L'Isle-Verte: le froid complique les recherches

Le froid intense ressenti dimanche à L'Isle-Verte a compliqué les recherches de victimes dans les décombres de la Résidence du Havre, alors que le bilan des corps trouvés et identifiés est demeuré le même.
La Sûreté du Québec (SQ) parle toujours de 10 décès confirmés et de 22 personnes disparues. Le nombre inchangé de corps retrouvés ne doit pas être interprété «comme une mauvaise nouvelle», a précisé le lieutenant Guy Lapointe, de la SQ.
La journée a bien mal commencé pour les équipes de recherche, la poudrerie causée par les rafales de 90 km/h les ayant forcées à interrompre leur travail pendant plus de trois heures.
Malgré cette pause forcée, la SQ a assuré que le travail de recherche avait «avancé» en raison de la présence de systèmes de chauffage permettant de faire fondre la glace sur les lieux de l'incendie.
Le lieutenant Lapointe a reconnu que les conditions climatiques étaient «difficiles» pour les équipes qui s'activent à défaire la glace pour retrouver les corps des victimes. «Le moral est bon sur le terrain», a-t-il toutefois noté.
Il a expliqué que de nouvelles techniques sont constamment trouvées pour accélérer les recherches. Les équipes déploient maintenant des toiles en divisant le terrain en plusieurs sections, chacune d'entre elles étant scrutée à la loupe pendant que les autres sont chauffées à l'aide de vapeur. Des photos démontrant l'ampleur de la tâche des intervenants doivent être dévoilées lundi par les autorités.
La SQ a aussi fait savoir qu'elle avait rencontré une centaine de témoins jusqu'ici pour éclaircir les causes de l'incendie meurtrier.
Le Bureau du coroner a quant à lui donné l'identité d'une troisième victime. Il s'agit de Louis-Philippe Roy, un homme de 89 ans.
Les services de soutien psychologique tiendront ce soir une rencontre avec les personnes touchées de près par le drame. Les familles des victimes et des survivants, ainsi que les employés de la Résidence du Havre et les premières personnes arrivées sur les lieux de l'incendie, ont été invitées à se rendre à l'école primaire de L'Isle-Verte.