Aucune personne n'a été blessée durant l'intervention.

L'Hôpital de Montmagny évacué en raison d'un incendie

Un incendie majeur a forcé samedi l'évacuation de l'Hôpital de Montmagny, dans la Chaudière-Appalaches.
Quatre-vingts patients, en plus du personnel de l'établissement, une cinquantaine de personnes, se sont retrouvés dans les stationnements de l'édifice. Seuls les patients en gériatrie - environ sept personnes- n'ont pas été évacués, puisqu'ils demeurent dans une partie indépendante de l'hôpital.
Le brasier a pris naissance vers 13h dans un laboratoire médical situé au premier étage. Le feu a été maîtrisé vers 14h45.
Au total, une soixantaine de pompiers de Montmagny et des municipalités avoisinantes ont été dépêchés sur les lieux. Des policiers de la Sûreté de Québec ont également été appelés en assistance.
Aucune personne n'a été blessée durant l'intervention. Selon nos informations, une femme en préparation d'accouchement a dû être évacuée. Il n'a toutefois pas été possible d'avoir plus d'information sur cette situation précise.
«L'évacuation s'est très bien déroulée, les gens sont maintenant tous en sécurité», a assuré au Soleil Mireille Gaudreau, agente d'information à l'Hôpital de Montmagny. «Nous travaillons actuellement à trouver des plans B pour les secteurs touchés, pour pouvoir poursuivre les activités.»
Les cas considérés comme urgents ont été transportés par ambulances à l'Hôtel-Dieu de Lévis et à l'Hôpital de La Pocatière. «Les ambulances sont [jusqu'à nouvel ordre] détournées vers ces deux endroits», affirme la porte-parole.
Vers la fin de l'après-midi, la majorité des personnes hospitalisées aux deuxième et troisième étages de l'édifice ont pu regagner leur chambre.
L'urgence de l'hôpital devrait demeurer fermée durant plusieurs jours. «On ne sait pas quand on va pouvoir reprendre nos opérations dans l'ensemble des services. Nous n'avons plus de laboratoire», explique Mme Gaudreau. «Nos secteurs soins intensifs, bloc opératoire, clinique externe, oncologie, urgence sont non fonctionnels pour le moment. On ne sait pas dans quelle mesure les départements à proximité [du laboratoire] ont été affectés par l'eau et la fumée. On ne sait pas si le bloc opératoire est encore salubre. C'est assez gros. On ne pense pas rouvrir l'urgence rapidement», ajoute la porte-parole.
Solutions temporaires
La direction de l'établissement réévaluera la situation quotidiennement. Les citoyens qui ont une urgence grave sont invités à consulter à La Pocatière ou à Lévis qui, dans les deux cas, se trouvent à environ 45 minutes de voiture de Montmagny.
Pour les problèmes de santé mineurs, «les gens vont pouvoir voir un médecin demain [aujourd'hui] au CLSC de Saint-Jean-Port-Joli, de 8h à 20h, et au Groupe de médecine familiale de Montmagny, lundi, de 8h à 20h», peut-on lire dans le communiqué de l'établissement envoyé samedi en soirée.
La direction y souligne aussi que de nouveaux horaires suivront si nécessaire et que les personnes qui ont des rendez-vous au cours des prochains jours seront jointes si leur rendez-vous doit être déplacé.
Vers 19h samedi, les lignes téléphoniques de l'hôpital ne fonctionnaient toujours pas. La cause de l'incendie n'était pas encore déterminée. Une enquête a été ouverte.