Le palais de justice de Québec

L'homme barricadé dans Vanier comparaît

Stéphane Bédard, 38 ans, a brièvement comparu au palais de justice de Québec, lundi après-midi. Celui qui s'est barricadé pendant près de 10 heures dans son appartement du secteur Vanier, samedi, fait face à des accusations de voies de fait armées, de méfait et de non-respect des conditions de probation.
Samedi à 14h, il aurait agressé une femme à coups de couteau avant de s'enfermer dans son appartement du 209, avenue du Pont-Scott, avec sa conjointe. Tout juste avant, il y aurait eu dispute dans le logement, si bien que des voisins ont porté plainte pour désordre. Bédard a de lourds antécédents judiciaires, dont des dossiers remontant aussi loin qu'en 1995. Il a écopé de 28 mois de prison pour une introduction par effraction survenue en 2013. Sorti de détention au cours de la dernière année, il était passé devant la cour le 8 juillet pour une affaire de vol. Il avait été remis en liberté sous plusieurs conditions. Pour la présente affaire, qui a forcé un imposant déploiement policier, il demeure détenu et doit revenir devant un juge aujourd'hui pour son enquête sur remise en liberté. Sa conjointe, qui s'est était aussi barricadée avec lui samedi, n'a pas été accusée.