Dans l'histoire du Québec, les notaires et les médecins ont été les premiers reconnus comme membres d'un ordre professionnel au début de la Nouvelle-France. Les ingénieurs, les architectes, les technologues ont vu leur titre reconnu au XXe siècle.

L'histoire des ordres au Québec

Les deux premiers ordres professionnels reconnus au Québec apparaissent de la Nouvelle-France. «La première déclaration royale concernant l'exercice du notariat remonte à 1717. Le premier texte de réglementation de la pratique de la médecine date de 1755», indique le Conseil interprofessionnel du Québec (CIQ).
• En 1785 du Conseil législatif, sous le régime britannique, divise et institutionnalise les professions d'avocat et de notaire.
• En 1788, le Conseil législatif réglemente la pratique de la médecine, de la chirurgie, de la pharmacie et de l'accouchement.
• Le CIQ a été fondé en 1965 et regroupait 15 corporations professionnelles devenues des ordres professionnels.
• Le Code des professions a été adopté en 1973.
• L'Office des professions a été institué en 1974 avec l'entrée en vigueur du Code des professions.
• Avec l'adoption du Code des professions, le système professionnel s'est vu assigner pour objectif principal, la protection du public.
• Les deux derniers ordres professionnels créés sont ceux des sexologues (2013) et des criminologues (2015).
• La liste des 46 ordres professionnels et leur description :
www.opq.gouv.qc.ca/ordres-professionnels/fiches-descriptives-des-ordres-professionnels/
Sources : le Conseil interprofessionnel du Québec (CIQ) et l'Office des professions.