L'ex chef de police de Levis, Jean-Francois Roy

L'ex-chef de police de Lévis veut l'arrêt des procédures

L'ex-chef de police Jean-François Roy, accusé de conduite avec les capacités affaiblies par l'alcool, s'est présenté pour la toute première fois au palais de justice 9jeudi pour réclamer un arrêt des procédures.
Celui qui a été destitué par la Ville de Lévis demande au tribunal d'arrêter les procédures contre lui sur la base, notamment, du fait que la technicienne qui lui fait passer l'alcootest lors de son arrestation en septembre 2010 a échoué à sa requalification deux semaines plus tard.
Selon les informations divulguées par la police au lendemain de l'arrestation, Jean-François Roy présentait un taux d'alcoolémie deux fois supérieur à la limite permise. L'audition de la requête en arrêt des procédures ayant été frappée d'une ordonnance de non-publication, il nous est impossible d'en rapporter la teneur.
Jean-François Roy, âgé de 59 ans, a longuement témoigné pour expliquer les effets de son arrestation. La juge Johanne Roy rendra sa décision le 14 octobre, jour prévu pour le début du procès.