Leurre d'enfants : un ex-soldat arrêté pour la troisième fois

Visiblement, l'ancien tireur d'élite de l'armée canadienne Denis Morisset n'a toujours pas dompté ses démons.
Les policiers ont procédé à l'arrestation de cet homme de Québec, mercredi, parce qu'il aurait de nouveau contacté des jeunes femmes âgées de moins de 18 ans par l'entremise d'un ordinateur afin d'obtenir des photos intimes d'elles.
Morisset est cet homme qui a été appréhendé en 2003 et en 2008 pour des motifs similaires. La deuxième fois, les policiers lui avaient mis la main au collet le matin où il devait lancer un livre portant sur sa carrière dans les Forces canadiennes.
Selon ce que Le Soleil a appris, Morisset aurait appâté ses jeunes victimes en naviguant sur un site Internet de rencontre. Il se serait fait passer pour une employée d'une agence de mannequins à la recherche de nouveaux talents. Mais pour espérer travailler, les présumées victimes devaient lui faire parvenir des photos d'elles nues. Certaines adolescentes se seraient fait prendre au jeu et auraient envoyé les fameux clichés incriminants.
Dans certains cas, Morisset aurait donné rendez-vous aux jeunes femmes et aurait pris les photos lui-même, en se faisant passer pour le photographe de l'agence.
Longue enquête
L'Équipe d'enquêtes sur l'exploitation sexuelle des enfants sur Internet (ESEI) de la Sûreté du Québec (SQ) a amorcé son travail sur Morisset en septembre dernier, à la suite d'une plainte d'une présumée victime.
L'enquête a permis aux enquêteurs de l'ESEI de la SQ, en collaboration avec les policiers de la Ville de Québec, de procéder à l'arrestation de Morisset mercredi et de saisir du matériel informatique à son domicile.
Toute information sur cet individu et ses agissements peut être communiquée à la SQ au 1 800 659-4264. Il pourrait y avoir d'autres victimes.Morisset fait face pour le moment à un chef d'accusation de leurre, mais plusieurs autres accusations sont à venir, a confirmé la procureure de la Couronne Carmen Rioux. L'avocate s'est opposée à la remise en liberté de Morisset.
Avec la collaboration d'Isabelle Mathieu