L'exposition des costumes du Cirque du Soleil présente la genèse de la création du Cirque, dont ce costume signé Dominique Lemieux.

L'été culturel dans Charlevoix: la magie des artistes gaulois

La région de Charlevoix est comme le village gaulois, sauf que ce n'est pas la potion magique du druide qui procure la puissance, mais bien les artistes et les activités culturelles qui façonnent sa personnalité, le tout au coeur des paysages qui font sa renommée. En voici un aperçu.
En premier lieu, la naissance du Cirque du Soleil il y a 25 ans à Baie-Saint-Paul est prétexte à une série de festivités appelées L'Éveil du Géant. Saltimbanques, amuseurs publics, parades d'artistes dans la rue, expositions, théâtre, acrobatie, musique, c'est tout Baie-Saint-Paul qui se souviendra de la fête foraine, des Échassiers de la Baie et du Club des talons hauts, précurseurs du célèbre cirque.
Parmi les activités, citons notamment l'exposition des costumes du Cirque, qui présente la genèse entourant leur création. Elle prend l'affiche à compter du 23 mai au Musée d'art contemporain. De l'autre côté de la rue, au carrefour culturel Paul-Médéric, le photographe François Rivard, témoin des premières élucubrations des Échassiers de la Baie, dévoile ses trésors à compter du 11 juin.
Le Choeur polyphonique offre le samedi 20 juin, à l'église de Baie-Saint-Paul, un concert inédit orchestré à partir des partitions originales des plus grands succès du Cirque. Et le 8 août, c'est soir de retrouvailles populaires, sous un feu d'artifices. On l'appelle la Soirée de la nouvelle lune et tous les ex du Cirque y seront! Notons que tout l'été, des spectacles prendront l'affiche au coeur de la ville.
Musée de Charlevoix
Au Musée de Charlevoix, les Paysages de Charlevoix se découvrent à compter du 14 juin. L'exposition rassemble des oeuvres célébrant la tradition de peinture paysagère qui fait la renommée de la région depuis deux siècles. A.Y. Jackson, Jean Paul Lemieux, Robert Pilot, Clarence Gagnon, Alfred Pellan, Bruno Côté et René Richard sont autant de signatures qu'on y retrouvera.
Mais ce n'est pas tout, Escales et figures de proue de Marie-Renée Otis occupe la mezzanine jusqu'au 5 juillet. L'artiste charlevoisienne crée de véritables tableaux, à la manière des grandes tapisseries d'autrefois, en utilisant des matériaux provenant du monde entier. Le 9 juillet, elle cède la place à l'artiste multidisciplinaire Jacques Hudon, qui expose sous le thème de l'autoportrait. Enfin, en juin, Place aux Voltigeurs de Québec et au Régiment de Charlevoix — des frères d'armes, est une exposition qui relate l'histoire appuyée d'artefacts.
Domaine Forget
Comme c'est la coutume, le Festival international du Domaine Forget offre de tout : jazz, danse, art vocal, guitare, piano, harpe, musique ancienne, de chambre, moderne, tzigane, opéra...
Boom Desjardins (5 juin), Les Violons du Roy (20 juin), le jazz de Patricia Barber (9 juillet), l'Orchestre symphonique de Québec (11 juillet), le Quatuor Pacifica (20 juillet), l'Orchestre des jeunes des Amériques (31 juillet), Marc-André Lemelin (22 août) et Daniel Lavoie (4 septembre) arrivent à peine à décrire la diversité d'une programmation contenant près de 70 événements d'ici la fin de 2009.
La ChantEauFête
Plus de 25 spectacles, présentés par une cinquantaine d'artistes, combleront les amateurs de chanson lors de la neuvième Chant­EauFête, qui se tient à Saint-Siméon du 10 au 15 août.
Mais avant d'en arriver là, l'organisation présente les Chant'Escale, tantôt à Saint-Siméon, plus tard au Cégep de La Malbaie ou encore au Casino de Charlevoix. Deux noms : le rockeur montréalais Jonas ouvrira le bal, avec une prestation acoustique au Cabaret du centre des loisirs de Saint-Siméon, le 25 juin. Et pour le festival en août, le populaire duo Alfa Rococo en sera la tête d'affiche.