Le triomphe en cinq matches procure aux Warriors leur deuxième championnat de la NBA en trois ans, leur troisième au total, en incluant 1975.

Les Warriors de Golden State à nouveau les champions de la NBA

Les Warriors avaient bien l'intention de fêter devant leurs partisans, et ils ont fait en sorte que ça se concrétise.
Une séquence foudroyante de 27-4 au deuxième quart a mené Golden State vers un gain de 129-120 face aux Cavaliers de Cleveland, lundi.
Le triomphe en cinq matches procure aux Warriors leur deuxième championnat de la NBA en trois ans, leur troisième au total, en incluant 1975.
Kevin Durant a inscrit 39 points, bien épaulé par les 34 points de Stephen Curry. Le réserviste Andre Iguodale en a ajouté une vingtaine.
C'était la première fois que les Warriors savouraient un championnat à la maison; le titre de 1975 a été obtenu à Washington, et celui de 2015 à Cleveland.
Les deux clubs en venaient aux prises en ronde ultime pour la troisième fois d'affilée. Golden State a prévalu en six matches il y a deux ans et l'an dernier, les Cavaliers ont eu le dessus en sept rencontres.
LeBron James a obtenu 41 points, soit 15 de plus que Kyrie Irving.
Les Cavaliers ont bien entamé le match et au deuxième quart, des dunks consécutifs de James ont porté le score à 41-33 en faveur des visiteurs.
Le vent a vite tourné, par contre. Les Warriors n'allaient pas tarder à débuter une séquence de 27 points contre seulement 4, prenant les devants 60-45 sur un tir de longue distance de Durant.
Avec 7:42 à disputer au dernier quart, un dunk d'Iguodala a fourni un coussin de 10 points aux Californiens, 112-102.
La marge est restée plus ou moins la même, et la foule du Oracle Arena a pu partager l'allégresse de ses champions.
Durant a été nommé le joueur le plus utile de la finale. Il a inscrit au moins 31 points dans chacune des rencontres.