Les petits Remparts sont venus de l'arrière pour vaincre les Stars de Long Island 3-1, samedi, devant une imposante foule au Centre Vidétron.

Les petits Remparts réussissent leur entrée

Les petits Remparts de Québec, représentés par les Corsaires de Pointe-Lévy, ont réussi leur entrée au 58e Tournoi international de hockey pee-wee de Québec, disposant des Stars de Long Island 3-1 devant l'imposante foule du samedi, au Centre Vidéotron.
Les nombreux partisans de l'équipe locale ont eu droit à un excitant duel entre les deux équipes de classe AAA, de la première à la dernière seconde.
Les petits Remparts ont rapidement empilé les chances de marquer, mais le gardien des Stars, Beau Lane, a multiplié les arrêts en plus de profiter de l'aide de ses poteaux. Ses coéquipiers l'ont récompensé en prenant les devants 1-0 au premier engagement. Une avance conservée jusqu'au deuxième entracte.  
«On dirait qu'avec les partisans, les gars shakaient [autour du but adverse]. D'habitude on ne manque pas de finition. [...] C'est sûr et certain que, entre la deuxième et la troisième période, il y a des questionnements. Mais je savais que dès qu'on marquerait notre premier but, ça allait débloquer», a réagi l'entraîneur-chef Simon Labrecque. «Mon discours entre la deuxième et la troisième est qu'on avait été bons, mais qu'il fallait être encore meilleurs.»
Sa troupe est sortie du vestiaire tout feu tout flamme et a fini par égaliser la marque en milieu de troisième, un but provenant de la palette de Jonathan Fauchon. Électrisés par la foule enfin réveillée, les Remparts ont maintenu la pédale au plancher. Zachary Marquis-Laflamme a fait 2-1 moins de trois minutes plus tard, ce qui s'avérera le but victorieux. Nathaniel Aubert a ajouté le troisième but des siens avec quelques secondes à écouler au cadran.
«Quand on avait un retard d'un but, c'était un peu stressant et il fallait la mettre dedans! On a bien réagi, on travaillé jusqu'à la fin», a dit Marquis-Laflamme. «C'était notre game. On n'a pas pris nos chances [en début de partie] et on a frappé des poteaux.»
Intimidant
Marquis-Laflamme a admis que le vaste amphithéâtre, dont les coursives supérieures étaient ouvertes samedi en raison du fort achalandage de visiteurs, a quelque peu intimidé l'équipe. «J'étais impressionné au début. Il y avait pas mal de monde.»
Cette même foule s'est évidemment rangée massivement derrière les petits Diables rouges et les a aidés à se relever. Marquis-Laflamme l'a soulevé à son tour, un moment qui restera gravé dans sa mémoire. Même que les mots lui manquaient pour décrire ce qu'il a vécu. «C'était très...j'ai... j'ai aimé ça!» a résumé le jeune homme originaire de Lévis devant les journalistes.
Les petits Remparts reprendront l'action au Centre Vidéotron mercredi soir contre les Huskies de Hamilton.
Les Canadiens s'accrochent
À l'image des petits Remparts, les petits Canadiens de Montréal (Lions Sud du Lac St-Louis) ont dû revenir de l'arrière pour finalement défaire les Penguins de Pittsburgh Élite 3-2, en prolongation, toujours dans la classe AAA.
Le but vainqueur a été marqué par le meilleur pointeur du circuit pee-wee AAA au Québec, Michael La Starza. Le numéro 9 a 69 points en 24 matchs dans la ligue d'Excellence du Québec et les Lions Sud ont une fiche parfaite de 22-0-0-2, ce qui en fait la meilleure équipe AAA au Québec.
Notons également la défaite crève-coeur du Typhon du Séminaire Saint-François, qui a vu les Blue Jackets de Colombus l'emporter 1-0 dans un duel de la catégorie Élites. Le Typhon s'est bien battu tout au long de la partie, mais n'a jamais été en mesure de tromper la vigilance de William Megahan.
Hommage aux victimes de l'attentat
L'organisation du Tournoi international de hockey pee-wee a rendu hommage aux six victimes de l'attentat à la Grande Mosquée de Sainte-Foy, survenu le 29 janvier. En présence d'élus de la région de Québec et de dignitaires, une minute de silence a été observée lors de l'ouverture officielle de l'événement, tout juste avant le match opposant les petits Remparts et les Stars de Long Island. Le tournoi reçoit 2600 joueurs provenant de 17 pays et «de toutes origines», a rappelé l'annonceur maison. L'organisation tenait ainsi à «joindre sa voix» en appui à la communauté musulmane de Québec, qui a perdu six de ses représentants dans l'attaque perpétrée tout juste à la fin de la prière.