Grâce à l'agrandissement, le PEPS a accueilli en fin de semaine dernière le championnat universitaire canadien de basketball féminin. Sur la photo: le recteur de l'Université Laval Denis Brière accompagné de la présidente et chef de la direction du Mouvement Desjardins, Monique F. Leroux.

Les nouvelles installations du PEPS officiellement inaugurées

Les nouvelles installations du PEPS de l'Université Laval, ouvertes au public depuis un an, ont été officiellement inaugurées, ce midi, par le recteur Denis Brière, accompagné pour l'occasion de la présidente et chef de la direction du Mouvement Desjardins, Monique F. Leroux, dont le groupe coopératif a financé le projet pour 4 milions $.
Quarante-cinq ans après la construction du PEPS, Denis Brière n'est pas peu fier de ces installations modernes, construites au coût de 85 millions $, qui permettent à l'Université Laval de consolider son titre de plus grand centre sportif universitaire de l'est du Canada.
L'agrandissement, fruit d'un travail de 10 ans, a consisté en l'ajout d'un amphithéâtre-gymnase, d'une deuxième piscine de 50m et d'une salle d'entraînement. Le premier endroit a accueilli en fin de semaine dernière le championnat universitaire canadien de basketball féminin.
«Il s'agit d'un appui de taille unique dans le monde universitaire au Québec», a souligné le recteur au sujet de la collaboration du Mouvement Desjardins, un «allié de longue date». L'engagement financier du groupe s'échelonnera sur sept ans. Une somme de 100 000 $ est prévue pour des bourses d'excellence à des étudiants en actuariat et en agroéconomie, deux secteurs de la relève où Desjardins cueille une partie de ses employés.
=> Le PEPS en chiffres
• 1,3 million d'entrées annuellement (moyenne de 3700 par jour)
• 30 000 membres
• 9000 personnes inscrites à la salle d'entraînement
• Plus de 100 activités sportives