René Angélil en 2008

Les mots d'Angélil

René Angelil était un amoureux de la ville de Québec. Il y est venu souvent avec sa protégée devenue sa femme, Céline Dion. Et la plupart du temps, c'est lui qui accordait les entrevues. Voici quelques déclarations faites au Soleil au fil des ans.
17 janvier 1993
«Le point marquant dans la carrière de Céline aux États-Unis, c'est ici à Québec qu'il s'est produit. Son premier disque en anglais vient de sortir, et j'apprends que la convention internationale annuelle de Sony doit se tenir à Québec. Mais il ne devait pas y avoir, au cours de cette convention, de présentations de shows. Mais j'ai tellement insisté...»
***
16 novembre 2007
«Ce sera un spectacle avec beaucoup d'artistes, dont la dernière prestation sera celle de Céline Dion. [...] On espère présenter un spectacle dont les gens vont se souvenir longtemps. Mais de dire que ce sera le clou du 400e, ce ne sont pas mes mots. On n'a jamais eu ce genre de prétention dans quoi que ce soit qu'on fait. Ce n'est pas mon langage. Elle n'est pas seule, Céline, dans le monde. Et il y a beaucoup d'autres spectacles dans la programmation du 400e.»
***
5 juillet 2008
«Je ne voudrais pas que les gens pensent que Céline est plus compliquée que les autres artistes. C'est plutôt le contraire. En plus de donner un spectacle gratuit, elle a décidé de ne se prendre aucun cachet.»
***
22 août 2008
«On pense que tout le Québec rêve de voir Céline chanter avec Ginette Reno. Mais ce n'est que la cerise sur le sundae!»
***
18 juin 2009
«Je pense que Québec mériterait une équipe de la LNH [Ligue nationale de hockey] et un nouveau Colisée. On sent l'engouement pour le hockey ici à Québec.»