Gilles Latulippe, en 1991.

Les grands disparus de 2014

Voici les grands du milieu des arts qui nous ont quittés en 2014:
Joan Rivers en 2009.
Michelle Tisseyre en 1974
Télévision et radio
GILLES LATULIPPE
23 SEPTEMBRE, 77 ANS
Dernier vestige du burlesque, Gilles Latulippe a suivi les traces de son idole Olivier Guimond, autant sur scène qu'à la télévision. En 1967, il fonde le Théâtre des Variétés qui accueille les plus grands noms du burlesque, sur l'avenue Papineau à Montréal. Outre ses personnages dans les comédies Les Brillant et Poivre et sel, c'est de son rôle-titre dans Symphorien, diffusée de 1970 à 1977 à Télé-Métropole, dont on se souviendra le plus, mais aussi du duo qu'il formait avec Suzanne Lapointe aux Démons du midi. Actif jusqu'à la fin, il jouait encore sur scène à Drummondville quelques semaines avant de succomber à un cancer du poumon.
JOAN RIVERS
4 SEPTEMBRE, 81 ANS
Connue pour son franc-parler et ses réparties assassines, l'humoriste et animatrice américaine Joan Rivers est décédée en septembre après que des complications soient survenues pendant qu'elle subissait une opération chirurgicale aux cordes vocales. Après avoir commencé sa carrière à titre d'actrice, Joan Alexandra Molinsky a choisi la voie du stand-up, où elle a su faire son chemin dans l'univers très masculin des talk-shows de fin de soirée. Toujours très active, elle a été vue ces dernières années dans bon nombre d'émissions de télé, dont The Celebrity Apprentice et Fashion Police, où elle prenait plaisir à commenter - ou à démolir - les looks des stars.
JACQUES BERTRAND
10 NOVEMBRE, 61 ANS
Figure importante de la radio de Radio-Canada où il a oeuvré durant plus de 32 ans, il a inspiré de nombreux animateurs et journalistes par son style unique, qui a certainement décoincé le genre radio-canadien. Outre Bonsoir l'ambiance, son émission la plus mémorable demeure Macadam tribus, qu'il a animée de 1997 à 2009. Aussi musicien, il avait été du groupe de musique instrumentaleManeige, puis claviériste pour Jacques Higelin. Il venait de faire ses adieux à ses auditeurs, au micro de l'émission La tête ailleurs, en juin dernier.
MICHELLE TISSEYRE
21 DÉCEMBRE, 96 ANS
Pionnière de la radio et de la télévision et figure emblématique des premières années de Radio-Canada, elle a été la première femme francophone présentatrice des nouvelles à la radio, durant la Seconde Guerre, avant d'animer le premier talk-show au pays, Rendez-vous avec Michelle, à la télé. À Music-hall, elle reçoit les plus grands et permet à plusieurs artistes de se faire connaître. En affaires publiques, elle coanime l'émission Aujourd'hui, dans les années 60, avec Wilfrid Lemoyne, puis Jacques Languirand. Impliquée activement dans le camp du Non lors de la campagne référendaire de 1980, elle était la veuve de l'éditeur Pierre Tisseyre, et la mère de cinq enfants, dont l'animateur de Découverte, Charles Tisseyre.
Sans oublier...
JEAN PAGÉ
Chroniqueur de chasse  et pêche
1er janvier, 85 ans
LOUIS LEBEAU 
Animateur de radio, spécialiste des succès souvenirs
14 juillet, 63 ans
CHRISTIAN LAVOIE
Animateur de radio et de télé, fondateur et enseignant au Collège radio télévision de Québec
8 août, 65 ans
ELIZABETH PENA
Actrice américaine de la comédie Famille moderne
14 octobre, 55 ans
MICHELLE THERRIEN
Présentatrice météo et femme d'affaires
6 novembre, 50 ans
CAROL ANN SUSI
Actrice américaine de la comédie The Big Bang Theory
11 novembre, 62 ans
GLEN A. LARSON
Scénariste et producteur américain des séries Magnum et Battlestar Galactica
14 novembre, 77 ans
HÉLÈNE DUC
Actrice française de la série Les rois maudits
23 novembre, 97 ans
MARY ANN MOBLEY
Actrice américaine et ancienne Miss America
9 décembre, 77 ans
Luise Rainer
étoile filante de l'«âge d'or du cinéma» meurt à 104 ans
Yvan-Miville Deschênes
chroniqueur-expert radio et télé en aviation
19 janvier, 67 ans
Philip Seymour Hoffman lors d'une séance photo, peu avant sa mort.
Cinéma
PHILIP SEYMOUR HOFFMAN
2 février, 46 ans
L'une des morts les plus tragiques de 2014 dans la sphère cinématographique. L'acteur américain, reconnu pour son vaste registre et sa capacité de se métamorphoser sans artifice, a été fauché dans la fleur de l'âge lorsqu'il a succombé à une overdose. Il obtient l'Oscar du meilleur acteur en 2006 pour son rôle de Truman Capote, ainsi que trois autres nominations aux Oscars au cours de sa carrière intense, marquée par plusieurs grands rôles tant au cinéma qu'au théâtre, où il sera en nomination trois fois aux Tony Awards. Sans conteste l'un des meilleurs acteurs de sa génération.
ALAIN RESNAIS
1er mars, 91 ans
Cinéaste iconoclaste s'il en est, Alain Resnais était un réalisateur doué et versatile, dont la carrière croule sous les récompenses. Il a d'ailleurs amorcé celle-ci avec deux classiques : Hiroshima mon amour (1959) et L'année dernière à Marienbad (1961). Le cinéaste français explorera différents genres avec une grande maîtrise avant de faire place à un cinéma plus ludique en vieillissant. Resnais a eu l'oeil collé à l'objectif jusqu'à la fin : à 91 ans, ce diable d'homme a réussi à obtenir, à la Berlinale, l'Ours d'argent du film le plus novateur de la compétition pour Aimer, boire et chanter.
ROBIN WILLIAMS 
11 août, 63 ans
Le suicide du célèbre acteur a causé une onde de choc mondiale. Comme souvent chez ceux qui passent leur temps à faire rire les autres, Williams était un clown triste, aux prises avec des problèmes de santé mentale. Peu, semble-t-il, l'ont connu sans son masque : il était en constante représentation. Ses mimiques et son incroyable sens de la répartie - il était un improvisateur exceptionnel - ont imprimé la pellicule de 76 films et marqué les esprits. Oscar du meilleur acteur de soutien pour Good Will Hunting (Gus Van Sant), en 1998, il est aussi la célèbre voix de Good Morning, Vietnam (Barry Levinson). Il était aussi très engagé dans le soutien aux troupes américaines.
LAUREN BACALL 
12 août, 89 ans
Lauren Bacall était une icône du film noir à l'époque de l'âge d'or du cinéma, en raison notamment de son regard sensuel et de sa voix rauque. Ironiquement, sa nervosité devant la caméra a initié le premier, et le grand Howard Hawks a façonné la seconde pour son premier rôle dans Le port de l'angoisse (1944). Elle partageait alors l'écran avec Humphrey Bogart, ils ne se sont quittés qu'à la mort de ce dernier. Lorsque la carrière de la grande dame a commencé à décliner, dans les années 1960, elle s'est tournée avec beaucoup de succès vers la comédie musicale. L'Académie lui a décerné un Oscar honorifique en 2009.
MIKE NICHOLS
19 novembre, 83 ans
Il serait totalement injuste de ne se souvenir, de la carrière de Mike Nichols, que du Lauréat (1967), même si ce film a profondément marqué l'imaginaire nord-américain. L'Allemand d'origine avait déjà une carrière reconnue de metteur en scène à Broadway et réalisé, d'ailleurs, l'adaptation de Qui a peur de Virginia Woolf? au cinéma en 1966. Reconnu pour son intelligence, sa gentillesse et sa sensibilité, il adorait les acteurs. C'est probablement pourquoi après une carrière en dents de scie au grand écran (Silkwood, Couleurs primaires, mais aussi Working Girl), il s'est surtout consacré aux planches depuis 15 ans, obtenant en 2012 le Tony de la mise en scène pour Mort d'un commis voyageur.
Sans oublier...
SAUL ZAENTZ
producteur
4 janvier, 92 ans
SHIRLEY TEMPLE
actrice
10 février, 85 ans
MICKEY ROONEY
acteur
7 mars, 93 ans
HAROLD RAMIS
acteur et réalisateur
24 février, 69 ans
GORDON WILLIS
directeur photo
18 mai, 82 ans
PIERRE PATRY
cinéaste
7 juin, 80 ans
ELI WALLACH
acteur
24 juin, 98 ans
JAMES GARNER
acteur
19 juillet, 86 ans
RICHARD ATTENBOROUGH
acteur et cinéaste
24 août, 90 ans
MARIE DUBOIS
actrice
15 octobre, 77 ans
DANIEL BOULANGER
acteur, scénariste
27 octobre, 92 ans
Casey Kasem en 1981 alors qu'il obtenait son étoile sur le Hollywood Boulevard.
<p>Né à Budapest, Tommy Ramone, de son vrai nom Erdélyi Tamás, est mort d'un cancer à 65 ans.</p>
Musique anglophone
Phil Everly
3 janvier, 74 ans
Phil Everly, la moitié du célèbre duo américain The Everly Brothers, est décédé à quelques jours de son 75e anniversaire. Le chanteur et guitariste souffrait d'une bronchopneumopathie chronique obstructive. Durant les années 50 et 60, Phil et son frère Don s'étaient démarqués comme une véritable machine à succès, plaçant 13 simples dans le top 10 du palmarès Billboard, dont trois numéros un avec Wake Up Little Susie, All I Have to Do is Dream et Cathy's Clown. Le duo a été admis au Temple de la renommée du rock en 1986 et à celui du country en 2001.
Casey Kasem
15 juin, 82 ans
Kemal Amen Kasem, mieux connu sous le nom de Casey Kasem, était l'un des disc jockeys les plus populaires et l'une des voix radiophoniques les plus connues aux États-Unis, ainsi que celle du fameux «Shaggy» Rogers dans Scooby-Doo. Il a animé durant près de 40 ans des émissions où il effectuait le décompte des plus grands succès de l'heure, notamment American Top 40 qu'il a animée de 1979 à 1988 et de 1998 à 2004, alors qu'il a cédé sa place à Ryan Seacrest. Souffrant de la maladie de Parkinson, il est décédé à l'âge de 82 ans. 
Tommy Ramone
11 juillet, 65 ans
Le batteur du groupe punk The Ramones, Tamás Erdélyi alias Tommy Ramone, est mort à l'âge de 65 ans des suites d'un cholangiocarcinome (cancer des voies biliaires). Il était le dernier membre original vivant du groupe, et avait manié les baguettes sur les cinq premiers albums, écrivant la majorité de la pièce Blitzkrieg Bop avant de quitter le groupe pour être remplacé par Marc Bell, puis Richard Reinhardt. Il a ensuite agi comme producteur en plus de jouer au sein du groupe folk Uncle Monk. Joey (voix), Dee Dee (basse) et Johnny Ramone (guitare) l'avaient prédécédé en 2001, 2002 et 2004.
Ikey Owens
14 octobre, 39 ans
Le claviériste Isaiah «Ikey» Owens est décédé à l'âge de 39 ans d'une crise cardiaque dans un hôtel de Puebla, au Mexique, où il était en tournée avec Jack White. En plus de son travail sur les deux derniers albums de White, Owens avait également joué cette année sur les derniers albums des Rival Sons et de Mastodon. Celui dont le talent au Wurlitzer et au Hammond B3 n'était plus à prouver avait d'abord fait sa marque au sein du groupe rock expérimental The Mars Volta, aux côtés de ses amis Cedric Bixler-Zavala, Omar Rodriguez-López et Jeremy Michael Ward. La formation avait remporté en 2009 le Grammy de la meilleure performance hard rock pour la pièce Wax Simulacra.
Bob Casale
17 février, 61 ans 
Membre du célèbre groupe new wave Devo, Bob Casale, alias «Bob 2», est décédé d'insuffisance cardiaque à l'âge de 61 ans. D'abord technicien en radiologie, il a été recruté en 1973 par son frère Gerald, chanteur et bassiste, qui venait de démarrer Devo avec ses amis Mark Mothersbaugh, Bob Lewis, Rob Reisman et Fred Weber. Il figurait sur tous les albums studio du groupe aux uniformes bizarroïdes à qui l'on doit le classique Whip It.
Sans oublier...
Jay Traynor
chanteur (Jay and the Americans), 2 janvier, 70 ans
Dennis «Fergie» Frederiksen
Chanteur (Toto), 18 janvier, 62 ans
Pete Seeger
Chanteur et guitariste, 27 janvier, 94 ans
Maria Franziska Von Trapp
Chanteuse (Trapp Family Singers), 18 février, 99 ans
Dave «Oderus Urungus» Brockie
Chanteur (Gwar), 23 mars, 50 ans
Dave Gregg
Guitariste (D.O.A., The Real McKenzies), 30 mars, 54 ans
Ed Gagliardi
Bassiste (Foreigner), 11 mai, 62 ans
Bobby Womack
Chanteur et compositeur, 27 juin, 70 ans
Johnny Winter
Chanteur et guitariste, 16 juillet, 70 ans
Tim «Rawbiz» Williams
Bassiste (Suicidal Tendencies), 27 août, 30 ans
Jimi Jamison
Chanteur (Survivor), 31 août, 63 ans
Simone Battle
Chanteuse (G.R.L.), 5 septembre, 25 ans
Clive Beer-Jones
Saxophoniste et flûtiste (Black Widow), 16 octobre, 65 ans
James Levesque
Bassiste (Agent Orange), 19 octobre
Bryan «Wimpy Roy» Goble
Chanteur (The Subhumans) et bassiste (D.O.A.), 7 décembre 2014, 57 ans 
Joe Cocker
Chanteur, 22 décembre, 70 ans
La chanteuse Angèle Arsenault s'est éteinte à l'âge de 70 ans.
Muriel Millard
Musique francophone
Georges Hamel
26 février, 66 ans
Il était surnommé le «gentleman du country», il a mené une carrière prolifique jalonnée de 44 albums et s'est éteint alors que les projets se bousculaient à sa porte. Georges Hamel a perdu sa bataille contre le cancer à 66 ans, alors que son dernier album atteignait le sommet des palmarès. En octobre, on lui a décerné à titre posthume le Félix de l'album country de l'année pour son disque Je reviens de très loin, paru en 2013. 
Angèle Arsenault
25 février, 70 ans
La communauté acadienne a perdu l'une de ses ambassadrices en février avec le décès de l'auteure-compositrice-interprète Angèle Arsenault (photo), qui a succombé au cancer. Originaire de l'Île-du-Prince-Édouard, la musicienne s'est installée au Québec dans les années 60. Sa carrière musicale a été marquée par des succès tels De temps en temps moi j'ai les bleus, Moi j'mange, Je veux toute toute toute la vivre ma vie et Y'a une étoile pour vous. Plus récemment, le public de Québec avait eu l'occasion de la voir au spectacle Le retour de nos idoles, en 2013.
Muriel Millard
30 novembre, 91 ans
Elle a été couronnée «reine» des cabarets montréalais dès les années 40, sacrée «Miss radio» dans les années 50 et est devenue une artiste peintre reconnue dans les années 70. À partir d'un concours remporté à 13 ans, la carrière artistique de Muriel Millard a pris son envol. La chanteuse, qui a enregistré un premier disque au début des années 40, s'est imposée comme une figure marquante du music-hall québécois. Elle a quitté la scène au tournant des années 70 pour se consacrer à la peinture. Elle est l'auteure de la chanson Dans nos vieilles maisons.
Pierre-F. Brault
14 janvier, 74 ans
Avec le décès de Pierre-F. Brault, en début d'année, les «poussinots» et les «poussinettes» ont perdu celui qui a signé les chansons de l'émission jeunesse Passe-Partout, qui ont marqué plusieurs générations d'enfants à partir de la fin des années 70. Ses mélodies sont revenues à l'avant-plan ces dernières années avec la parution de coffrets DVD et des albums Génération Passe-Partout. Pierre-F. Brault a aussi composé pour le cinéma, notamment pour des films de Claude Jutra et de Gilles Carle.
Christine Charbonneau
29 mai, 70 ans
Chanteuse populaire dans les années 60 et 70, Christine Charbonneau a aussi contribué par sa plume au succès de plusieurs collègues. Michel Louvain lui doit le texte de l'une de ses chansons les plus marquantes, La dame en bleu, dont elle a signé l'adaptation française à partir d'un titre du chanteur irlandais Joe Dolan. Christine Charbonneau a aussi écrit pour France Castel (Des aiguilles et du coton), Ginette Reno et Patsy Gallant, entre autres. Elle a également animé des émissions de radio et de télévision.
Sans oublier...
Jimmy C. Newman
Chanteur, 21 juin, 86 ans
Pierre Brabant
Pianiste et compositeur, 29 août, 89 ans
Schultz
Chanteur et musicien, 12 septembre, 53 ans
Liette Lomez
Chanteuse, 17 novembre, 61 ans
Jean Faber
Chanteur, 1er décembre, 71 ans
Paul Buissonneau en 1971.
Théâtre
Marjolaine Hébert
28 juillet, 88 ans
La fondatrice du Théâtre la Marjolaine, le premier théâtre d'été professionnel au Québec, s'est éteinte en pleine saison estivale. Marjolaine Hébert, dont beaucoup se souviendront comme Jeanne Jacquemin dans le téléroman Terre humaine, a laissé dans son sillage des générations d'acteurs.
Françoise Graton
7 novembre, 84 ans
À la suite d'une chute malheureuse, la comédienne et cofondatrice du théâtre Denise-Pelletier (à l'origine la Nouvelle compagnie théâtrale) est décédée à l'âge de 84 ans. Françoise Graton a joué une centaine de rôles dans sa carrière, notamment dans la Famille Plouffe et Terre humaine à la télévision.
Bernard Grondin
12 novembre, 52 ans
Bernard Grondin, un électron libre du milieu artistique de Québec, est décédé d'un arrêt cardiaque à 52 ans. Il a marqué la scène locale entre autres en proposant les Contes urbains à Québec dans les années 90. Il avait une façon unique de conter, où l'engagement social était indissociable de l'art.
Paul Buissonneau
30 novembre, 87 ans
Picolo a levé son chapeau une dernière fois. Le comédien Paul Buissonneau, qui a marqué toute une génération d'enfants à la télévision, est décédé après une longue maladie. Français d'origine, il s'est installé au Québec en 1949. Il a notamment mis en scène l'Osstidcho et a fondé le Théâtre de Quat'sous.
Fernand Leduc photographié en 2006.
Jacques Hurtubise
Arts visuels
Denis Juneau
6 octobre, 89 ans
Figure de l'abstraction géométrique au Québec, Denis Juneau est décédé d'une pneumonie. Sourd-muet, il a connu une renommée tardive et a reçu le prix Borduas en 2008. Le MNBAQ lui a consacré une rétrospective, Ponctuations, en 2001. 
Paul Lacroix
10 avril, 84 ans 
Agent actif et passionné du milieu des arts visuels de Québec, Paul Lacroix s'est éteint la veille de son 85e anniversaire. Constamment à la recherche de nouvelles formes, il a développé une pratique en dessin, en sculpture et en art public et s'est intéressé vers la fin de sa vie à la photographie et aux photogrammes.
Lynne Cohen
13 mai, 69 ans
Un des grands noms de la photographie contemporaine, Lynne Cohen, est décédé d'un cancer du poumon à 69 ans. Elle a enseigné de nombreuses années à l'Université d'Ottawa avant de s'installer à Montréal.
Lida Moser
12 août, 93 ans
Le décès de Lida Moser est survenu alors que le Musée national des beaux-arts du Québec préparait une exposition autour de son photoreportage sur Québec en 1950, qui prendra l'affiche en février. Originaire de New York,elle avait beaucoup d'amis au Québec.
Fernand Leduc
28 janvier, 97 ans
Le «peintre de lumière» Fernand Leduc s'est éteint en janvier, à l'âge de 97 ans, à peine un mois avant que le Musée national des beaux-arts du Québec n'inaugure une nouvelle salle monographique lui étant consacrée. Signataire du Refus global, Leduc a poussé sa propre quête picturale jusqu'à l'abstraction.
Claude A. Simard
15 septembre, 71 ans
Peintre et jardinier, Claude A. Simard était reconnu pour ses toiles colorées et florales. Il fut l'un des fondateurs de la Société des graphistes du Québec et membre de l'Académie royale des arts du Canada.
Réjeanne Lizotte
14 décembre, 67 ans
Très impliquée dans le milieu artistique de Québec, chez Engramme, au Lieu, aux Ateliers Ouverts, Réjeanne Lizotte fut une artiste battante et nomade. Sa peinture, abstraite, s'inspirait de rythmes et de souvenirs.
Jacques Hurtubise
27 décembre, 75 ans
Établi en Nouvelle-Écosse et lauréat du prix Paul-Émile-Borduas en 2000, il a carburé aux voyages et à la peinture toute sa vie. On se souviendra notamment de sa série Mémoires cartographiques, peinte sur des fonds de cartes routières aux coloris fluorescents.
Sans oublier
Liliane Stewart
Mécène montréalaise, 3 mai, 85 ans
Michel du Cille
Photojournaliste, 11 décembre, 58 ans
Phil Stern
Photographe de guerre et de stars hollywoodiennes, 13 décembre, 95 ans
Littérature
Régine Deforges
3 avril, 78 ans
L'écrivaine et éditrice française a écrit une quarantaine de livres, dont La bicyclette bleue, adapté au cinéma, et plusieurs textes érotiques, plaidant pour que les femmes vivent librement leur sexualité. Elle a été présidente de la Société des gens de lettres et membre du jury du prix Femina, et a longtemps tenu une chronique à L'Humanité.
Gabriel García Márquez
17 avril, 87 ans
L'écrivain colombien, auteur de Cent ans de solitude, de Chronique d'une mort annoncée et de L'amour au temps du choléra, entre autres romans et nouvelles, est considéré comme le père du réalisme magique et compte parmi les écrivains majeurs du XXe siècle. Il aimait par-dessus tout revoir les grands tableaux de l'histoire sud-américaine par le prisme de la fable, du folklore et des mythes populaires hispaniques. Journaliste, critique de cinéma et activiste politique, il a reçu le prix Nobel de littérature en 1982.
Claire Martin
18 juin, 100 ans
La doyenne des lettres québécoise a tiré sa révérence alors qu'elle venait de célébrer son 100e anniversaire. Elle s'était d'abord fait connaître en tant que présentatrice à Radio-Canada, annonçant notamment aux auditeurs la fin de la Seconde Guerre mondiale. Son premier livre, Avec ou sans amour, lui a valu le prix du Cercle du livre de France en 1958. Elle est surtout connue pour son oeuvre autobiographique Dans un gant de fer, racontant son enfance difficile auprès d'un père violent et son passage dans les écoles tenues par les religieuses.
Micheline La France
21 juillet, 70 ans
Formée comme comédienne, Micheline La France a signé des romans, des poèmes, des nouvelles et quelques dramatiques. Dans Le visage d'Antoine Rivière et Le don d'Auguste, pour lequel elle a reçu le prix France-Québec en 2001, elle met en scène un écrivain enquêteur porté par des quêtes littéraires et métaphysiques.
Sans oublier...
Amira Baraka
écrivain américain (Le Peuple du Blues), 9 janvier, 79 ans
Mavis Gallant
nouvelliste canadienne, 18 février, 91 ans
Erik Blegvad
illustrateur de livres pour enfants, 14 janvier, 90 ans
Eugenio Corti
écrivain italien (Le Cheval rouge), 4 février, 93 ans
Sue Townsend
auteure jeunesse britannique (Journal secret d'Adrien, 13 ans ¾), 10 avril, 68 ans
Allistair MacLeod
écrivain canadien (La perte et le fracas), 20 avril, 77 ans
Farley Mowat
écrivain canadien (Mes amis les loups), 6 mai, 92 ans
Maya Angelou
écrivaine et poétesse américaine (I Know Why the Caged Bird Sings), 28 mai, 86 ans
Nadine Gordimer
romancière sud-africaine, prix Nobel de littérature 1991 (Le Conservateur), 13 juillet, 90 ans
Thomas Berger
romancier américain (Little Big Man), 13 juillet, 89 ans
Simon Leys (Pierre Ryckmans)
écrivain belge (Les habits neufs du président Mao), 11 août, 78 ans
Graham Joyce
auteur britannique de littérature fantastique, 9 septembre, 59 ans
Deborah Mitford Devonshire
femme de lettre britannique (Les Humeurs d'une châtelaine anglaise), 24 septembre, 94 ans
Claude Ollier
écrivain français, prix Médicis 1958 (La mise en scène), 18 octobre, 91 ans
Pierre Daix
écrivain et historien de l'art français (La Vie quotidienne des surréalistes), 2 novembre, 92 ans
Phyllis Dorothy James
auteure de romans policiers britannique, 27 novembre, 94 ans
Musique classique
Claude Lavoie
28 avril, 95 ans
Outre le concours d'orgue qui porte son nom, à Québec, Claude Lavoie aura légué sa passion à de nombreux élèves. L'organiste, professeur et compositeur, né à Rivière-du-Loup en 1918, est mort à 95 ans. Il fut organiste titulaire des grandes orgues des Saint-Martyrs-Canadiens de 1959 à 1974, a remporté le prix d'Europe en 1942 et a été fait chevalier de l'Ordre du Québec en 1990. 
Franz-Paul Decker
19 mai, 90 ans
Le chef allemand, qui privilégiait les symphonies de Bruckner et les poèmes symphoniques de Richard Strauss, fut directeur musical de l'OSM de 1967 à 1975 et chef invité au Centre national des arts d'Ottawa. Il a dirigé la plupart des orchestres canadiens, au Festival de Lanaudière et à l'Opéra de Montréal, et occupé des postes à Rotterdam, à Barcelone, à Buenos Aires et en Nouvelle-Zélande. Il s'est éteint à Montréal.
Christopher Hogwood
24 septembre, 73 ans
Le claveciniste, pianofortiste, clavicordiste, chef d'orchestre et musicologue britannique, spécialiste de la musique baroque, est décédé des suites d'une tumeur au cerveau. En 1965, il cofonde avec David Munrow The Early Music Consort of London, puis en 1973 l'Academy of Ancient Music. L'ensemble, maintenant dirigé par Richard Egarr, a été reçu par le Club musical de Québec en novembre.
Sans oublier...
Claudio Abbado
Chef d'orchestre italien, 20 janvier, 80 ans
Gérard Mortier
Directeur d'opéra belge, 8 mars, 70 ans
Harris Goldsmith
Critique et pianiste américain, 2 avril, 78 ans
John Shirley-Quirk
Baryton-basse britannique, 7 avril, 82 ans
André Popp
Compositeur et chef orchestre français, 10 mai, 90 ans
Rafael Frühbeck de Burgos
Chef d'orchestre espagnol (à l'OSM en 1975-1976), 11 juin, 80 ans
Julius Rudel
Directeur général et principal chef d'orchestre du New York City Opera, 26 juin, 93 ans
Lorin Maazel
Chef américain, 13 juillet, 84 ans
Carlo Bergonzi
Ténor italien, 25 juillet, 90 ans
Cristina Deutekom
Soprano des Pays-Bas, 7 août, 82 ans
Frans Brüggen
Flûtiste et chef d'orchestre néerlandais, 13 août, 79 ans
Stephen Paulus
Compositeur d'opéra américain, 19 octobre, 65 ans
Danse
Brian McDonald
29 novembre, 86 ans
Le chorégraphe Brian Macdonald, né à Montréal, fait partie des fondateurs du Ballet national du Canada et a réalisé différentes chorégraphies pour le Winnipeg Royal Ballet, la Compagnie nationale d'opéra du Canada, l'Opéra de New York et les Ballets Jazz de Montréal, en plus de s'illustrer pendant de nombreuses années au Festival de Stratford. Il a aussi été directeur artistique des Grands Ballets canadiens de Montréal de 1974 à 1978, où il a notamment créé Tam Ti Delam, sur la musique de Gilles Vigneault.