Les Generals d'Oshawa ont vaincu les Rockets de Kelowna par la marque de 2-1, mardi soir devant 7002 spectateurs au Colisée.

Les Generals en finale de la Coupe Memorial

Les Generals d'Oshawa pourront se reposer au cours des prochains jours, car ils ne joueront pas avant dimanche. À la faveur d'une victoire de 2-1 contre les Rockets de Kelowna, mardi soir devant 7002 spectateurs au Colisée Pepsi, les champions de l'Ontario ont obtenu leur billet pour la finale de la Coupe Memorial.
Pendant ce temps, Kelowna devra attendre le résultat du match entre Québec et Rimouski pour savoir ce qui l'attend dans le détour. Si les Remparts l'emportaient, le club hôte et l'Ouest croiseraient le fer, vendredi, en demi-finale. Une victoire de Rimouski forcerait la tenue d'un bris d'égalité dès jeudi.
«C'est un sentiment incroyable de savoir qu'on n'est qu'à un match de gagner, mais peu importe contre qui l'on jouera, il faudra être prêt et on le sera», a mentionné l'entraîneur-chef des Generals, DJ Smith.
Chance en or
Les Rockets ont eu une chance en or de créer l'égalité avec 3:23 à faire lorsqu'ils ont profité d'un double avantage numérique. Ils ont peut-être obtenu une demi-douzaine d'occasions de marquer, ratant tantôt le filet ou se butant à un gardien en contrôle.
Dan Lambert n'a pas opté pour retirer son gardien au profit d'un sixième joueur. «On pensait être capable de marquer à cinq contre trois. Peut-être qu'on aurait dû...» a indiqué celui qui a trouvé que son club avait l'air fatigué.
Après un départ en prudence, le jeu s'est animé à compter de la fin de la deuxième période, quand Kelowna a réduit l'écart à 2-1. La troisième a donné lieu à du jeu plus offensif, les Rockets ne parvenant toutefois pas à combler le mince écart.
Cette semaine, l'entraîneur-chef des Generals avait dit que son gardien volerait un match d'ici la fin du tournoi. «J'espérais le faire. Mais si on veut gagner, je devrai en voler un autre», a répondu Ken Appleby à cette louange.
Les Generals ont contrôlé la première portion de la rencontre, notamment grâce au brio du trio pivoté par Michael McCarron. Cole Cassels et Tobias Lindberg ont marqué pour Oshawa. Gage Quinney avait réduit l'écart 2-1 à peine 55 secondes plus tard, mais ce ne fut pas suffisant.