Les joueuses de la sélection féminine du Québec ont manqué d'opportunisme devant le filet du gardien des Harfangs, Kelven Peloteau. Alexandra Avoine-Bisson a défendu la cage de l'équipe de Beauport lors des deux premières périodes.

Les filles perdent un duel corsé

À l'image de l'an dernier alors qu'elle s'était inclinée 2-0 devant les Rangers de New York à sa première participation au Tournoi international de hockey pee-wee de Québec, la sélection féminine du Québec a encaissé une défaite de 1-0 face aux Harfangs de Beauport, jeudi soir, dans un duel corsé de la catégorie Inter B.
À l'exception de la deuxième période où elles ont peiné à sortir la rondelle de leur territoire, les protégées de Caroline Ouellette ont tenu leur bout face à des adversaires qui alignaient plusieurs joueurs de petite taille. Même si les occasions de marquer ont été rares, l'entraîneure-chef se disait fière de l'effort fourni par sa troupe.
«C'est encore le même défi que nous devons relever : créer rapidement une chimie avec des filles qui se connaissaient à peine il y a quelques jours. Malgré tout, nous avons connu des moments très forts pendant le match, mais il y a également eu des passages à vide, où les filles ont arrêté de jouer pour regarder nos adversaires plutôt que de les talonner.»
Ouellette a même retenu des points positifs du deuxième engagement, qui a nettement été à l'avantage des Harfangs. «Les pénalités ont brisé notre rythme, mais j'estime qu'on s'est très bien débrouillées en désavantage numérique. En général, je crois que nous avons offert un bon spectacle.»
Malgré la défaite, Ouellette a rappelé à ses filles que le tournoi continuait pour celles-ci, jeudi prochain, alors qu'elles seront à l'oeuvre à l'Arpidrome de Charlesbourg. L'an dernier, la formation féminine du Québec avait profité de l'occasion pour signer une première victoire à sa deuxième sortie, à l'Aréna Marcel-Bédard de Beauport. 
«On a répété aux filles qu'elles avaient le droit de perdre le premier match, comme ce fut d'ailleurs le cas l'an dernier. En attendant, elles peuvent marcher la tête haute pendant que nous, les entraîneures, allons tenter de trouver les bonnes combinaisons pour améliorer notre offensive.»
Une gardienne dans le filet des Harfangs
L'ex-médaillée olympique a bien apprécié le fait de voir une gardienne disputer les deux premières périodes devant le filet des Harfangs. «Je ne sais pas si toutes nos joueuses ont réalisé dès le départ qu'elles affrontaient une fille, mais pour moi et les autres entraîneures, c'est une belle preuve des progrès effectués par le hockey féminin au cours des dernières années.»
La principale intéressée, Alexandra Avoine-Bisson, refusait de faire tout un plat du fait qu'elle se mesurait à une équipe composée seulement de filles. «J'étais à la fois un peu stressée et excitée parce que je jouais au Tournoi pee-wee, mais ça n'avait rien à voir avec l'autre équipe. L'important est de faire les arrêts, c'est pareil que ce soit contre des gars ou des filles.»
Maëlle Laplante, de Lévis, a été une des meilleures du côté de l'équipe féminine, aux dires de Ouellette. «Même s'il y avait beaucoup de stress, j'ai vécu une belle expérience. Nous avons bien joué, mais nous avons manqué d'opportunisme autour du but. C'est quelque chose de jouer devant des idoles comme Caroline et Mari-Phillip», a confié celle qui porte habituellement les couleurs des Éclaireurs de Chaudière-Etchemin.
«Mes coéquipiers étaient dans les gradins pour m'encourager, j'ai bien apprécié leur support», a raconté la hockeyeure âgée de 12 ans.
Le seul but de la rencontre a été l'oeuvre d'Éloi Pronovost dans la première minute du deuxième engagement. Annabelle Scott et Mégane Pilon se sont partagées le travail devant le filet de l'équipe féminine du Québec.
En vitesse...
Xavier Paré et Bryan Chabot ont marqué deux buts chacun pour mener les Alliés de Montmagny-L'Islet à une victoire de 5-0 sur les Seigneurs de Québec Nord-Est (Inter C) lors du premier duel de la deuxième journée du Tournoi pee-wee. Alexandre Parent a marqué l'autre filet des vainqueurs. Les gardiens Olivier Laliberté et Olivier ont été intraitables... Jimmy St-Pierre et Nathan Lapierre ont récolté trois points pour aider les Lynx de Haute-Beauce à signer un gain de 6-5 sur les Sieurs de Trois-Rivières (Inter C). Florent Poulin a ajouté un but et une aide pour les vainqueurs. Anthony Fortier et Adam Grondin ont aussi touché la cible pour les Beaucerons... Jean-Félix Tremblay a été l'unique buteur du Frontenac de Québec-Centre, qui s'est incliné  3-1 devant les Vics de Haute-Yamaska (Inter B)... Samuel Tremblay a donné le ton au match avec deux buts et une aide et les Sieurs Desjardins de Matane ont facilement vaincu 6-1 les Sea Dogs de Saint-Jean. Vincent Harrison et Louis-Félix Noël ont amassé deux points chacun du côté des Sieurs (Inter C)... Matthew Szelagiewicz et de Luis Rodrigues ont permis aux Seigneurs de Québec Nord-Est de l'emporter 2-1 contre le Collège Français de Longueuil (Inter B).