BGL, Perdu dans la nature (La Voiture), 1998. Collection MNBAQ

Les expositions à voir à Québec

Nombreux sont ceux qui visitent les musées en voyage, mais qui mettent rarement le nez dans les salles d'exposition près de chez eux. À Québec, en plus des deux grands musées nationaux, plusieurs endroits méritent de devenir les destinations des promeneurs curieux et des passionnés d'art et d'histoire.
Musée national des beaux-arts du Québec
<p>Judas Ullulaq, <i>Boeuf musqué au visage </i><i>humain</i>, 1994. MNBAQ, collection d'art inuit Brousseau</p>
Le musée est présentement fermé, mais au moment des célébrations d'ouverture du nouveau pavillon qui débuteront le 24 juin, sept nouvelles expositions seront lancées.
Installations. À grande échelle prendra la forme d'un parcours inédit qui commencera dans le nouveau pavillon et se prolongera sur deux étages du pavillon Gérard-Morrisset. Une trentaine d'installations, des oeuvres qui se déploient dans l'espace, conçues par des artistes québécois, ont été sélectionnées.
De Ferron à BGL. Art contemporain du Québec rassemblera plus de 80 oeuvres phares créées de 1960 à nos jours, et nous promet d'étonnants rapprochements. Art inuit. La collection Brousseau. Ilippunga comprendra 100 oeuvres exécutées par plus de 60 artistes du Nunavik, du Nunavut et des Territoires du Nord-Ouest. Les arts décoratifs et design du Québec seront aussi mis à l'honneur dans une exposition permanente.
<p>David Altmejd, <em>The Flux and the Puddle</em>, 2014 </p>
En passant dans le bâtiment central, les visiteurs pourront admirer dans toute sa longueur L'hommage à Rosa Luxemburg de Riopelle, puis se perdre dans la contemplation de l'oeuvre foisonnante et protéiforme The flux and the Puddle, du Québécois David Altmejd. La nouvelle galerie famille accueillera l'exposition Dans ma maison, de la compagnie Les incomplètes.
• Info : 1 866 220-2150 et www.mnbaq.org
***
Musées de la civilisation
<p>Sur cette photo de l'exposition <i>25 X la révolte!</i>, le sous-commandant Marcos, porte-parole de l'Armée zapatiste, quitte une rencontre avec des étudiants à Naucalpan au Mexique, le 24 avril 2006. </p>
Outre les expositions de référence permanentes et les expositions Nanotechnologies : l'invisible révolution et Manger ensemble, lancées cet hiver, quelques nouveautés sont au menu cet été. 25 X la révolte!, à partir du 1er juin, s'attarde sur 25 événements qui ont contribué à changer notre monde depuis la chute du mur de Berlin. L'exposition a été conçue par le cinéaste Hugo Latulippe, qui a réalisé des entretiens sur le terrain. À partir du 18 juin, Comme chiens et chats présentera une foule de renseignements scientifiques, sociologiques et culturels sur nos compagnons à quatre pattes dans un parcours sensoriel et interactif. La nouvelle exposition permanente consacrée aux jeunes sera aussi inaugurée le 18 juin. Baptisée Observer. L'expo qui déroute, celle-ci propose des jeux d'observation dans une série de contextes inusités. 
• Info : 1 866 710-8031 et www.mcq.org
***
Musée huron-wendat
Depuis le 20 mai, l'exposition Miroir d'un peuple. L'oeuvre et l'héritage de Zacharie Vincent s'intéresse au «dernier des Hurons», élevé au rang de légende par Antoine Plamondon et François-Xavier Garneau. Les autoportraits du chasseur, guide et chef de guerre ainsi que les scènes de la vie quotidienne qu'il a peintes et dessinées ainsi que ses photographies composent le corpus de l'exposition présentée à Wendake jusqu'en 2017. 
***
Musée des plaines d'Abraham
<p>Une oeuvre de l'exposition <i>Batailles 1759-1760</i></p>
À travers les témoignages des protagonistes de l'époque et par une projection immersive renversante,  cherche à plonger les visiteurs dans le siège de Québec et les batailles des plaines d'Abraham de 1759 et 1760. Une collection d'uniformes, des cartes grand format, des maquettes, des jeux interactifs et des reproductions d'époque complètent l'expérience.
• Info : 1 855 649-6157.
***
L'Observatoire de la Capitale
Sur 360 degrés à 221 mètres d'altitude, l'Observatoire de la Capitale, au 31e étage de l'édifice Marie-Guyart, offre un point de vue exceptionnel sur la ville et les environs. Un nouveau parcours baptisé Horizons et créé sous la direction artistique d'Olivier Dufour sera inauguré sous peu. 
• Info : 1 888 497-4322 et www.observatoirecapitale.org
***
Villa Bagatelle et Maison Hamel-Bruneau
<p>Jean Paul Riopelle, <i>Oies sauvages</i> (1983) fera partie de l'exposition <i>Riopelle au cap Tourmente</i> présentée à la Maison Hamel-Bruneau. </p>
La Maison Hamel-Bruneau, sur le chemin Saint-Louis, présente à partir du 14 juin Riopelle au cap Tourmente, suite de 13 lithographies remplies d'oies présentée dans son intégralité pour la première fois au Québec. À la Villa Bagatelle, sur la même artère, Chasseurs explorera dès le 29 juin l'univers de la chasse comme inspiration artistique à travers des oeuvres de la collection du Musée du Bas-Saint-Laurent.