Les États-Unis déclarent la cyberguerre à l'État islamique

L'armée américaine a lancé une campagne agressive d'attaques virtuelles pour contrer les activités du groupe armé État islamique en ligne.
La campagne cible notamment la capacité du groupe à utiliser les médias sociaux et internet pour recruter des combattants ou radicaliser ses partisans.
La campagne est menée par le Cyber Command des États-Unis à la demande du secrétaire de la Défense, Ash Carter.
Bloquer la propagande
Des responsables ont refusé de fournir plus de détails, se contentant de dire que la campagne vise à empêcher le groupe de distribuer de la propagande sur des médias sociaux comme Twitter ou sur le Web en général.
La campagne pourrait éventuellement s'attaquer aux transactions financières ou logistiques du groupe en ligne.