De retour au États-Unis, les membres de Eagles of Death Metal ont rendu notamment hommage à leur «frère» Nick Alexander, responsable de la vente des produits dérivés du groupe, ainsi qu'à Thomas Ayad, Marie Mosser et Manu Perez, des employés de leur maison de disques, qui ont tous été abattus.

Les Eagles of Death Metal rejoueront à Paris avec U2

Les Eagles of Death Metal, le groupe américain qui se produisait dans la salle parisienne du Bataclan au moment des attentats du 13 novembre, se joindra à un concert à Paris de U2, probablement dimanche, avant de reprendre en février leur tournée interrompue.
Les rockeurs californiens «se joindront à U2 pour la chanson finale à l'AccorHotels Arena de Paris [..] et Eagles of Death Metal reprendra en février 2016 sa tournée européenne interrompue», a annoncé vendredi le magazine américain spécialisé Billboard, citant une source anonyme.
Par ailleurs, dans une vidéo publiée samedi sur la page Facebook de U2, le bassiste du groupe, Adam Clayton, en voiture sur la place de l'Arc de Triomphe, se filme déclarant: «Demain sera le premier de nos deux derniers concerts, nous allons avoir des invités spéciaux et on va faire une vraie fête». Le groupe a prévu deux concerts à Paris, dimanche et lundi.
Les Irlandais de U2 avaient, à l'instar de nombreux artistes, choisi de reporter des concerts prévus après les attentats qui ont fait 130 morts à Paris.
Le groupe mené par le chanteur Bono jouera finalement ses deux concerts à l'AccorHotels Arena, anciennement connue comme le Palais Omnisports de Paris Bercy.
Les Eagles of Death Metal jouaient au Bataclan le 13 novembre au moment du carnage qui a coûté la vie à 90 personnes dans la salle de concert parisienne. Indemnes, rapatriés aux États-Unis, les musiciens avaient décidé, dans la foulée des attentats, d'annuler leur tournée européenne.
«Je veux être le premier groupe à jouer au Bataclan quand il rouvrira», avait ensuite assuré le chanteur Jesse Hughes dans une entrevue au site Vice, promettant de revenir à Paris.