Un tir à la corde a mis aux prises plusieurs participants, dont un certain Bonhomme Carnaval.

Les duchesses s'éclatent à l'aube de la fête

Les duchesses du Carnaval de Québec - nouvelle et ancienne génération - ont été à l'honneur samedi dans la capitale.
La duchesse des Rivières, Mélissa Dumont, a lancé le bal en réalisant son projet de course hivernale à obstacles. La course extrême de deux kilomètres a eu lieu derrière le Centre Michel-Labadie à Québec. La duchesse souhaitait donner à la population l'occasion de s'éclater et de brûler de l'énergie par temps froid dans ce parcours mêlant course, grimpe, sauts et contournement d'obstacles. Un tir à la corde a également mis aux prises plusieurs participants, dont un certain Bonhomme Carnaval.
Plus tard en après-midi, la duchesse de La Cité-Limoilou a repris le flambeau carnavalesque en allant de l'avant avec la création d'une grande fresque hivernale. Stéphanie Poulin a accueilli les artistes en herbe pour diriger cette oeuvre collective entièrement réalisée en plein air au parc de la Pointe-aux-Lièvres. La toile hivernale sera par la suite remise au Patro Roc-Amadour. Une marche aux flambeaux accompagnée de contes et légendes a aussi rallié les citoyens.
Finalement, la soirée s'est conclue dans la nostalgie avec une soirée de retrouvailles des anciennes duchesses. Ce clin d'oeil au passé n'était pas organisé par le Carnaval de Québec, mais plutôt par l'Ordre des duchesses. Cette soirée retrouvailles au Capitole a été l'occasion de voir un défilé de robes de bal et de faire une rétrospective des années passées où les duchesses étaient partie prenante du Carnaval de Québec.