Ce rendez-vous empreint de folie, dont le thème change chaque année, a notamment permis au public d'assister à la «création d'une beauté» par une maquilleuse et une costumière.

Les différents visages de la beauté au Musée

La beauté s'est manifestée sous une multitude de formes, samedi soir au Musée de la civilisation de Québec (MCQ), à l'occasion de la troisième édition de la Folle soirée.
À compter de 17h30 et jusqu'à minuit, le public était convié à différentes prestations dans le hall d'entrée du musée, mais aussi dans les salles d'exposition. Ce rendez-vous empreint de folie, dont le thème change chaque année, a notamment permis au public d'assister à la «création d'une beauté» par une maquilleuse et une costumière (photo).
L'activité «Le beau, top chrono!» a fait défiler plusieurs invités dans un genre de «speed dating de la beauté»: «David Desjardins a parlé de la beauté des mots, Jacques Côté de celle de l'architecture, Alain Goldberg, de la beauté dans le sport...», signale Josée Laurence, directrice du Service de la médiation culturelle et éducative au MCQ.
L'expérience festive a notamment permis aux visiteurs de faire un tour du monde en musique avec Nicolas Jobin, d'entendre de la poésie crue, de voir une marionnettiste osée, de la danse ou encore un duo d'artistes de cirque.