Les athlètes russes lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Londres en 2012.

Les athlètes russes n'ont «aucune chance» d'aller aux Jeux

Les athlètes russes n'ont «aucune chance» de participer aux Jeux olympiques de Rio en août, au vu du soutien clair apporté par le CIO à la décision de l'IAAF de maintenir la suspension de la Fédération russe d'athlétisme, a estimé samedi le ministre russe des Sports, Vitaly Moutko.
«Compte tenu des déclarations du Comité international olympique [CIO], nos sportifs n'ont aucune chance» de participer aux Jeux de Rio, a regretté M. Moutko, cité par l'agence R-Sport, en référence au «soutien» apporté par le CIO samedi matin à la «position stricte de l'IAAF [la Fédération internationale d'athlétisme] contre le dopage».
Mais «nous continuerons de toute manière [de nous battre]. Notre position est claire: la responsabilité doit être individuelle, pas collective», a ajouté le ministre.
Le CIO a indiqué samedi soutenir la position de l'IAAF, conforme à sa propre politique de tolérance zéro» face au dopage. Mais il a semblé laisser la porte ouverte aux athlètes russes qui pourraient démontrer être «propres» en matière de dopage, en expliquant qu'il allait se pencher mardi sur le cas des pays dont les organisations antidopages nationales ont été déclarées non conformes par l'Agence mondiale antidopage.
Le président russe Vladimir Poutine avait qualifié vendredi d'«injuste» la décision de l'IAAF de maintenir la suspension des athlètes russes de toute compétition internationale, indiquant espérer une «réaction» du CIO en faveur des athlètes «propres» et promettant de «renforcer» la lutte contre le dopage.