Les arts express

À l'ombre de Shawshank à la bibliothèque du Congrès
<p><em>À l'ombre de Shawshank</em></p>
Trois longs métrages «de gars» ont fait leur entrée au prestigieux registre national des films des États-Unis. La bibliothèque du Congrès américain a annoncé, mercredi, que Top Gun et À l'ombre de Shawshank, deux des films sur l'amitié masculine les plus populaires, avaient été enregistrés aux fins de préservation. Ils seront accompagnés par Ghostbusters, dont le quatuor exclusivement masculin sera remplacé par une équipe entièrement féminine dans le prochain volet de la série qui sortira en 2016. Chaque année, la bibliothèque choisit 25 films qui seront préservés pour leur valeur culturelle, historique ou artistique. La liste est toujours éclectique et comprend habituellement autant des oeuvres anciennes, expérimentales et obscures que de grands succès populaires. À l'ombre de Shawshank se maintient depuis des années au sommet du palmarès des 250 meilleurs films de tous les temps du site Web Movie Database.  AP
La chanteuse des Cranberries coupable de voies de fait
<p>Dolores O'Riordan</p>
La chanteuse du groupe irlandais The Cranberries, Dolores O'Riordan, a plaidé coupable à des accusations déposées après qu'elle eut attaqué trois policiers et une agente de bord durant un prétendu épisode psychotique l'an dernier. O'Riordan n'a pas pris la parole durant l'audience qui s'est déroulée mercredi dans l'ouest de l'Irlande. L'avocat de la défense a précisé que sa cliente avait accepté la preuve relative aux accusations de voies de fait et d'entrave à la justice auxquelles elle fait face. Le juge Patrick Durcan a ordonné à l'artiste d'écrire des lettres d'excuses à ses victimes, mais Dolores O'Riordan pourrait écoper d'une amende ou jusqu'à six mois d'emprisonnement. Une agente de bord a raconté durant son témoignage que O'Riordan l'avait frappée à la cheville lors de l'atterrissage d'un avion de la compagnie Aer Lingus en provenance de New York à Shannon, en Irlande, en novembre 2014. Selon la police, la chanteuse a craché au visage d'un policier, en plus de donner des coups de tête et de pied à d'autres.  AP
Nicki Minaj critiquée pour un concert en Angola
<p>Nicki Minaj</p>
Des organisations de défense des droits de la personne ont appelé mercredi la star du hip-hop Nicki Minaj à annuler sa participation à un concert en Angola, estimant que sa prestation serait synonyme de soutien au régime autoritaire du président Jose Eduardo dos Santos. Minaj doit se produire sur scène samedi dans la capitale angolaise Luanda pour un concert de Noël commandité par le groupe de télécommunications Unitel, en partie détenu par la famille de dos Santos. La chanteuse Mariah Carey avait été critiquée en 2013 pour avoir chanté devant le président dos Santos, qui dirige d'une main de fer cet État d'Afrique australe depuis son indépendance du Portugal il y a 36 ans. «Nicki Minaj marche dans les pas de Mariah Carey en acceptant de l'argent d'un dictateur [...] qui a étouffé la liberté d'expression sans aucune pitié», juge Jeffery Smith, du centre Robert F. Kennedy pour les droits de la personne. «Nicki Minaj est une artiste internationale. Elle n'a aucune raison valable de faire affaire avec la dictature corrompue en Angola et de soutenir la société de la famille de son dirigeant», renchérit le président de la Fondation pour les droits de l'homme Thor Halvorssen.  AFP