Les arts express

Sofia Coppola mettra en scène La Traviata
<p>Sofia Coppola</p>
La réalisatrice américaine Sofia Coppola signera sa première mise en scène d'une oeuvre lyrique, La Traviata de Verdi à l'opéra de Rome, lors de 15 représentations à partir du 24 mai, avec des costumes de Valentino, a annoncé mardi le théâtre romain. Sofia Coppola, réalisatrice de Cri ultimeTraduction infidèle et Marie-Antoinette, a été choisie en raison de «sa particulière sensibilité esthétique et musicale» et de «l'équilibre entre classicisme et modernisme» perçu dans ses films, explique l'Opéra de Rome dans un communiqué. Les directeurs artistiques de la maison italienne, Maria Grazia Chiuri et Pier Paolo Piccioli créeront les costumes de Flora et du choeur, en collaboration avec l'atelier de l'opéra, tandis que les vêtements de Violetta, dessinés par Valentino, seront réalisés par l'atelier haute couture du styliste. Le Britannique Nathan Crowley sera quant à lui responsable de la scénographie. C'est le jeune maestro Jader Bignamini, directeur associé de l'orchestre Verdi de Milan, qui s'occupera de la musique. Le rôle de Violetta sera tenu en alternance par les sopranos Francesca Dotto et Maria Grazia Schiavo, tandis qu'Alfredo sera joué par les ténors Antonio Poli et Arturo Chacon-Cruz.  AFP
14 millions $US en droits de licence pour Happy Birthday
L'éditeur de musique Warner/Chappell Music devra remettre 14 millions $US en droits de licence afin de régler une poursuite concernant Happy Birthday, l'une des chansons les plus connues au monde. Un juge fédéral américain avait décrété en septembre que, contrairement à ce qu'il prétendait, Warner/Chappell n'était pas propriétaire des paroles de la pièce et qu'il n'avait donc pas le droit d'exiger de l'argent pour leur utilisation. Le Los Angeles Times a publié, lundi, des extraits de documents judiciaires donnant les grandes lignes d'un accord conclu en décembre. En vertu de cette entente, l'éditeur cessera de soutenir que la populaire chanson lui appartient et remboursera ceux qui lui ont versé des droits de licence. Pour entrer en vigueur, l'entente devra être entérinée par un magistrat.  AP
Décès de Violette Verdy
<p>Violette Verdy</p>
La Française Violette Verdy, danseuse, chorégraphe et ancienne directrice du ballet de l'Opéra de Paris et d'autres compagnies de rang mondial, est décédée lundi aux États-Unis à 82 ans, a annoncé mardi la maison parisienne. Violette Verdy, née en 1933, avait fait ses débuts au Ballet des Champs-Élysées de Roland Petit (1945-1948). Après une carrière surtout américaine - American Ballet Theatre, puis New York City Ballet où elle sera «principal dancer» - elle devient, en 1977, la première femme à diriger le ballet de l'Opéra de Paris jusqu'en 1980. De retour aux États-Unis, elle prend la direction du Boston Ballet (1980-84) puis se consacre à l'enseignement au New York City Ballet et dans d'autres compagnies. Elle a également chorégraphié six ballets, dont Variations pour le ballet de l'Opéra de Paris et Diverdymento pour l'École de danse.  AFP