Les Américaines ont remporté la Coupe Solheim devant l'Europe, 16½ -11½.

Les Américaines s'imposent à la Coupe Solheim

Cristie Kerr et Paula Creamer ont prévalu lors des matchs une contre une, dimanche, aidant les Américaines à remporter la Coupe Solheim devant l'Europe, 16½ -11½.
Lizette Salas a assuré les États-Unis de la victoire en l'emportant par un trou contre Jodi Ewart Shadoff. Gerina Piller a dominé Florentyna Parker quatre et deux, puis Danielle Kang a mis la touche finale en s'imposant trois et deux face à Emily Pedersen.
«Les filles ont tissé des liens forts, a dit la capitaine Juli Inkster. Elles croyaient en l'une et en l'autre. Elles se sont épaulées et ont joué du golf formidable.»
Également championnes en 2015, les États-Unis ont remporté l'événement 10 fois sur 15. Kerr a défait Mel Reid par deux trous avec un trou à disputer, tandis que Creamer a vaincu Georgia Hall par un trou. Hall s'est inclinée en ratant un roulé de quatre pieds au dernier trou. Lexi Thompson a fait match nul contre Anna Nordqvist, comblant quatre trous d'écart aux dépens de la Suédoise.
«Je me disais juste qu'il fallait y aller à fond», a dit Thompson. Angel Yin et Karine Icher ont aussi conclu leur affrontement sans qu'il y ait de gagnante.
Les victoires européennes : Caroline Masson a eu le dessus quatre et deux contre Michelle Wie; Catriona Matthew a battu Stacy Lewis par un trou; Carlota Ciganda a défait Brittany Lincicome quatre et trois; Madeleine Sagstrom a vaincu Austin Ernst trois et deux, et Charley Hull a gagné par un trou devant Brittany lang.
«Les Américaines ont mieux joué que nous, ça ne fait aucun doute, a dit la capitaine européenne, Annika Sorenstam. Elles ont offert du golf superbe, mais je suis très fière de la ténacité que nous avons montrée.»