Sébastien Giguère (G) et Nicolas Laverdière, du trio BGL, sont d'incorrigibles cabotins, mais ils ne versent jamais dans la pure provocation. «On cherche plutôt à susciter la fascination», analyse G.

Le collectif BGL à la 56e Biennale de Venise

Le collectif BGL, formé de Jasmin Bilodeau, Sébastien Giguère et Nicolas Laverdière, s'envolera pour l'Italie l'an prochain. Le trio d'artistes dont l'atelier est situé dans Saint-Sauveur a été choisi par le Musée des beaux-arts du Canada pour représenter le pays à la 56e Biennale de Venise, du 9 mai au 22 novembre 2015.
Le collectif donne autant dans les sculptures déjantées que dans les installations in situ imaginatives qui jouent avec les accessoires du quotidien. À Québec, on l'a vu en mai dernier dans le parcours déambulatoire Où tu vas quand tu dors en marchant.... 3, avec une installation où des voitures renversées devenaient... des machines à fumer la chicha. Ils sont aussi derrière l'oeuvre d'art public installée dans le hall de la salle de concert de l'Orchestre symphonique de Montréal.
Les trois acolytes, qui se sont rencontrés lors de leurs études en art à l'Université Laval, ont exposé un peu partout dans le monde depuis 1996.